Fernando Alonso ne regrette pas d'avoir refusé Red Bull

le
0
Fernando Alonso ne regrette pas d'avoir refusé Red Bull
Fernando Alonso ne regrette pas d'avoir refusé Red Bull

Le double champion du monde Fernando Alonso a assuré ne pas avoir de regrets quant à son refus d'avoir signé chez Red Bull en 2008.

Probablement en fin de carrière en F1, Fernando Alonso traverse des moments difficiles depuis quelques saisons, chez Ferrari, Renault ou McLaren. Mais il n'assure n'avoir aucun regret sur ses choix : "J’essaie toujours de trouver une motivation nouvelle, d’être heureux dans les choix que je fais entre les équipes, et bien sûr, je veux toujours une voiture plus compétitive que celle que j’ai en ce moment. Après deux titres avec Renault, j’ai senti que j’avais besoin de quelque chose de nouveau. Je l’ai eu avec McLaren en 2007 et cela n’a probablement pas marché la première fois, parce que l’ambiance n’allait pas, et parce que je ne me sentais pas totalement heureux et intégré dans l’équipe". Le pilote espagnol aurait pu signer pour Red Bull en 2008. mais il a préféré retourné chez Renault. Et l'équipe autrichienne a remporté depuis quatre titres constructeurs et pilotes avec Sébastian Vettel entre 2010 et 2013. De quoi nourrir des regrets ? Pas vraiment pour Alonso : "Bien sûr, si vous avez une boule de cristal, vous changeriez certaines choses. Vous prendriez peut-être des décisions différentes. (…) Mais je ne changerais rien parce que si je le faisais, je ne serais pas la personne que je suis aujourd’hui, et je suis heureux d’être ce que je suis aujourd’hui. Si j’avais conduit pour Red Bull, j’aurais probablement remporté plus de championnats, parce qu’ils étaient très dominateurs entre 2010 et 2014, mais je n’aurais probablement jamais conduit pour Ferrari. Je suis très heureux et très fier d’avoir conduit pour Ferrari tout au long des années que j’y ai passées. Comme je l’ai dit, c’est plus la chance qu’il serait bon de changer, parce qu’avec les deux scénarios de 2010 (GP Abu Dhabi) et 2012 (GP de Belgique), je pourrais être quatre fois champion du monde, et Sebastian deux. C’est totalement l’opposé".
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant