Fermeture de centrales nucléaires en Allemagne, la France est menacée

le
0
(Commodesk) La France pourrait manquer d'électricité cet hiver, prévient le cabinet de conseil Capgemini, dans son rapport annuel sur les marchés de l'électricité et du gaz publié ce mercredi. En cause, l'arrêt immédiat de certaines centrales nucléaires en Allemagne (8 sur 18 depuis janvier dernier). Depuis cette décision, prise aux lendemains de la catastrophe de Fukushima, l'Allemagne a commencé à importer de l'électricité, dont 2.000 mégawatts (MW) par jour de France. Mais lors de ses pics de consommation, l'hexagone avait l'habitude d'importer du courant, majoritairement d'outre-Rhin, ce qui ne sera désormais plus possible. En outre, la demande est de plus en plus élevée au fil des années : +9,5% en Allemagne en 2010 et +4,7% en France. Capgemini explique ainsi que le nouveau positionnement de l'Allemagne a de facto accru la dépendance de l'Union européenne vis-à-vis de la Russie et par conséquent son insécurité énergétique. En 2010, l'Europe importait 113 milliards de mètres cube, soit 33% de son total. En 2030, l'approvisionnement par Gazprom devrait représenter 50%.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant