Fermes usines : 29 projets à venir selon la Confédération paysanne

le
9
Fermes usines : 29 projets à venir selon la Confédération paysanne
Fermes usines : 29 projets à venir selon la Confédération paysanne

Après la très controversée «ferme des 1.000 vaches» en Picardie, contre laquelle la Confédération paysanne s'est mobilisée, le syndicat agricole révèle ce vendredi que 29 autres projets du même type sont lancés ou à l'étude en France. Ces exploitations sont situées en majorité dans le Grand Ouest et au nord de Paris : 2.200 animaux sur une exploitation laitière à Monts (Indre-et-Loire), 23.000 porcelets à Trébrivan (Côtes d'Armor)et à Poirou (Vendée), 250.000 poules dans la Somme...

Le syndicat fondé par José Bové a recensé pendant un an des projets qu'il considère comme de l'«agriculture industrielle». «Nous nous sommes aperçus qu'il y avait aussi des fermes usines végétales», comme ce projet de serres de tomates hors-sol sur 40 hectares en Charente-Maritime, alors que «2-3 hectares c'est déjà beaucoup en maraîchage», explique Laurent Pinatel, porte-parole du mouvement. «Ce qu'on nous vend depuis les années 60, poursuit-il, c'est qu'il faut se concentrer pour résister. Ce n'est pas la solution: on sauve la production mais pas les producteurs». Ainsi, analyse-t-il, un centre d'engraissement de mille taurillons prévu dans le Limousin «risque de détruire de la main d'oeuvre», en empêchant d'autres petites fermes de pratiquer cette activité, alors que «le marché n'est pas infini».

«Des produits standard, sans goût»

Laurent Pinatel dénonce «l'ultra-spécialisation» de ce type d'agriculture, et les conséquences en termes de transport routier «alors que l'on est en pleine année sur le climat». A l'inverse, la Confédération paysanne défend une «agriculture diversifiée», entre les productions animales, céréalières et maraîchère, «basée sur l'agronomie». En termes de qualité, regrette-t-il, les productions des fermes usines «n'auront aucun souci sur les normes sanitaires, mais ce seront des produits standard, sans goût». Selon lui, nombre de fermes géantes, bien que portées par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le vendredi 20 fév 2015 à 13:31

    A méditer donc, seul le bébé de l'humain à droit à bénéficier de l'amour de sa mère. Les bébés des autres espèces, c'est du rien du tout. Sur qu'avec cette mentalité, on va aller loin.

  • bearnhar le vendredi 20 fév 2015 à 13:29

    Ce projet pourrait être subventionné à hauteur de 625.000 euros par l’Etat (75.000 euros du Conseil Général, 150.000 euros du Conseil Régional et 400.000 euros du Ministère de la Défense, déjà alloués). Super, là l'argent coule à flots...

  • bearnhar le vendredi 20 fév 2015 à 13:28

    http://www.mesopinions.com/petition/animaux/centre-engraissement-1000-veaux-creuse/13436

  • bearnhar le vendredi 20 fév 2015 à 12:52

    Bien sur on ne parle pas du pire, la ferme des mille veaux. Séparer des bébés de leur mère, lorsqu'on sait que cette espèce stresse à mort, qu'une vache déprime grave sans son veau, c'est tout simplement la négation du droit à vivre dignement. Je propose qu'on sépare les enfants de ces éleveurs de leurs parents ! Bah pourquoi pas ? Ca choque qqun ?

  • bearnhar le vendredi 20 fév 2015 à 12:52

    Bien sur on ne parle pas du pire, la ferme des mille veaux. Séparer des bébés de leur mère, lorsqu'on sait que cette espèce stresse à mort, qu'une vache déprime grave sans son veau, c'est tout simplement la négation du droit à vivre dignement. Je propose qu'on sépare les enfants de ces éleveurs de leurs parents ! Bah pourquoi pas ? Ca choque qqun ?

  • M7093115 le vendredi 20 fév 2015 à 12:51

    Les canuts lyonnais ont aussi cassé les machines au XIX è siècle....Combat d' arrière garde d'irresponsables bobo gaucho qui ont les moyens d' acheter bio.....l Allemagne et la Pologne se frottent les mains....

  • ppsoft le vendredi 20 fév 2015 à 10:51

    «alors que l'on est en pleine année sur le climat» : il a raison ! Attendons donc la fin de l'année, le climat ira beaucoup mieux et on sera libre de faire n'importe quoi.

  • ppsoft le vendredi 20 fév 2015 à 10:48

    Le lait, c'est très bon pour la croissance et la fortification des os.

  • c.debarg le vendredi 20 fév 2015 à 09:26

    le lait a éviter pour les intestins