Fermentalg: des ambitions à long terme intactes.

le
0

(CercleFinance.com) - Fermentalg a rapporté ce jeudi après Bourse avoir déploré une perte opérationnelle courant de 2,5 millions d'euros à fin juin, contre -2,8 millions au terme des 6 premiers mois de l'exercice clos. Après prise en compte des autres produits et charges, la perte nette s'élève ainsi à 2,6 millions d'euros, soit un montant équivalent à celui du premier semestre 2015.

Concernant la situation financière de la 'biotech' industrielle spécialisée dans la production d'huiles et de protéines issues des microalgues, sa trésorerie a été impactée par la quote-part d'investissement pour l'UDI comptabilisée sur le semestre (3 millions d'euros). La trésorerie brute s'est établie à 22,3 millions d'euros au 30 juin (28,5 millions au 31 décembre 2015) et la trésorerie nette à 19,3 millions (25,6 millions à fin décembre), pour des fonds propres de 41,7 millions (44,4 millions à fin décembre).

Le plan stratégique dévoilé en mars dernier a permis de définir la feuille de route des 5 premiers produits développés par Fermentalg et de fixer comme priorité la commercialisation d'ici la fin de l'année du DHA, un acide gras essentiel (oméga-3) très recherché pour son implication dans la prévention de nombreuses maladies. Fermentalg devrait être en mesure de débuter la production et la commercialisation au second semestre 2016, à l'issue des phases de tests et de montée en échelle chez son partenaire ARD. L'investissement industriel, initié au cours du premier semestre, est évalué à 2 millions d'euros (intégrant matériels et main d'oeuvre).

Au-delà du DHA, produit aujourd'hui le plus avancé, Fermentalg a de surcroît maintenu le calendrier de développement des 4 produits supplémentaires prévues d'ici 2020 (DHA+, BM Bastille, Phycocyanine et Astaxanthine).

Enfin, et conformément au plan industriel présenté en début d'année, la société prévoit la production de la BM Bastille et de la Phycocyanine dans son Unité de Développement Industriel (UDI) basée sur son site de Libourne (Gironde). A cet effet, elle prévoit toujours la mise en service de cette unité, dont l'investissement dans le process est estimé à 23 millions d'euros, en 2018.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant