Fermentalg approche de l'industrialisation

le
0
Un chercheur de Fermentalg au travail. (© M. Fedouach / AFP)
Un chercheur de Fermentalg au travail. (© M. Fedouach / AFP)

Fermentalg utilise des microalgues pour produire du DHA, «un acide gras essentiel de la famille des oméga-3 très recherché en nutrition humaine pour son implication dans la prévention de nombreuses maladies». Actuellement, cette molécule est obtenue à partir de la graisse de poissons, ce qui n’est pas sans poser des problématiques de prix et d’approvisionnement.

Après avoir annoncé la signature d’un accord de production avec ARD en mai dernier, la société indique cette fois avoir finalisé «son procédé de production». Une «ultime étape de pré-industrialisation [qui] ouvre la voie à la production de grande échelle». Grâce à cette avancée, Fermentalg confirme son ambition de mettre sur le marché, d’ici la fin de l’année, «cette nouvelle source de DHA».

L’action reste à la peine

En Bourse, les investisseurs ont applaudi cette nouvelle. À la mi journée, le titre bondissait de plus de 10%. Depuis l’introduction, l’action reste toutefois à la peine. Son prix a été divisé par 3,5 en deux ans. Il subit la baisse généralisée des acteurs de la chimie verte, due en grande partie à l’effondrement du prix de l’or noir.

Fermentalg semble pourtant beaucoup moins exposé que d’autres au prix du pétrole. En revanche, la société a pris plus d’un an de retard sur son calendrier annoncé lors de l’introduction, en avril 2014. A l’époque, les premières ventes étaient

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant