Ferguson commémore le premier anniversaire de la mort de Michael Brown

le
0

par Carey Gillam KANSAS CITY, 6 août (Reuters) - Un an après la mort d'un adolescent noir tué par un policier blanc, la ville de Ferguson, dans le Missouri, se prépare à un week-end de rassemblements et de manifestations contre les homicides dont sont victimes des membres de la communauté noire lors d'interpellations policières. Des représentants du mouvement des droits civiques et des dirigeants religieux sont attendus de tous les Etats-Unis pour commémorer le premier anniversaire de la mort de Michael Brown, qui était âgé de 18 ans. Une minute de silence sera observée dimanche à la mi-journée dans la rue de cette banlieue de St. Louis où il a été tué par le policier blanc Darren Wilson. "Je m'attends à la présence de centaines, voire de milliers de personnes", a déclaré Tommie Pierson Sr, pasteur de la Greater St. Mark Family Church, où aura lieu au cours du week-end un office à la mémoire de Brown. "Nous ne nous attendons pas à des actes de violence, mais il faut toujours être prêt", a-t-il ajouté. La mort de Michael Brown, le 9 août 2014 lors d'une interpellation policière mouvementée, a ravivé la question raciale aux Etats-Unis, un demi-siècle après les grands rassemblements du mouvement des droits civiques. Sous le slogan "Black Lives Matter" (la vie des noirs compte), de nombreuses manifestations ont dénoncé les violences policières contre des Noirs. D'autres affaires, comme la mort d'Eric Garner lors de son interpellation par des policiers blancs à New York, ont illustré ce que certains qualifient de "racisme institutionnalisé". "Michael Brown a été l'un de ceux, mais pas le premier, à avoir été assassiné par les autorités policières et, à l'évidence, il n'a pas été le dernier", souligne Montague Simmons, président de l'Organization for Black Struggle, un des groupes impliqués dans l'organisation des manifestations de ce week-end. A Ferguson, les manifestations de l'été dernier ont un temps viré à l'émeute. La fondation Chosen for Change créée par la famille de Michael Brown s'est attachée à ce que les événements prévus ce week-end soient "positifs et pacifiques". Les responsables locaux du maintien de l'ordre veulent eux aussi éviter tout dérapage et des discussions ont eu lieu avec les organisateurs pour faire en sorte que ce soit le cas, a dit le porte-parole de la municipalité, Jeff Small. (Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant