Fenech : "Sous prétexte d'unité nationale, on esquive les vraies questions"

le
0
Le rapport de Georges Fenech préconise une complète réorganisation des services de renseignements sous une tutelle unique. Une vaste réforme écartée par Bernard Cazeneuve.
Le rapport de Georges Fenech préconise une complète réorganisation des services de renseignements sous une tutelle unique. Une vaste réforme écartée par Bernard Cazeneuve.

Le Point.fr : Considérez-vous qu'il y a eu un véritable manque de sécurité lors du feu d'artifice de Nice ?

Georges Fenech : Pour l'instant, il serait prématuré de se faire une idée précise. Concernant l'individu, on ne pourra jamais anticiper un acte isolé et spontané. Mais la question que je me pose, comme tout le monde d'ailleurs, c'est comment ce semi-remorque a pu pénétrer dans cette zone piétonne. C'est invraisemblable. Comment se fait-il qu'il n'y ait pas eu plus de protection, car les barrières ne suffisent pas, on le sait très bien. Christian Estrosi a également pointé du doigt la faiblesse du système policier.

Si Christian Estrosi avait des doutes sur la sécurité mise en place, aurait-il mieux valu annuler l'événement ?

Non, je ne pense pas qu'il fallait annuler. Malgré les menaces, on n'a pas annulé les fan-zones ou le feu d'artifice à Paris du 14 Juillet.

En période d'état d'urgence, les grands événements comme ceux-là sont-ils souhaitables ?

Moi, j'étais plutôt pour l'interdiction de grandes fan-zones comme celles de Paris. On a pris beaucoup de risques. Heureusement, tout s'est bien passé. Mais nous savons très bien que les menaces sont toujours là. Il ne faut malheureusement pas croire que Nice sonne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant