Femmes: Aubry critique l'attitude de DSK

le
0
VIDÉO - La candidate à la primaire socialiste croit savoir que l'ex-patron du FMI va rentrer en France «dans les jours qui viennent».

Martine Aubry prend ses distances avec DSK. Invitée du Grand Journal de Canal + mardi soir, la candidate à la primaire socialiste a affirmé qu'elle pensait «la même chose que beaucoup de femmes sur l'attitude de Dominique Strauss-Kahn vis-à-vis des femmes», tout en assurant qu'elle avait défendu dès le début de l'affaire, le 14 mai, la présomption d'innocence. «J'ai été la première à dire le premier jour nous devons à la fois défendre la présomption d'innocence, la victime et sa parole», a développé la maire de Lille. «Pour le reste, c'est une affaire sur laquelle Dominique Strauss-Kahn doit s'exprimer. Les Français n'attendent pas que je leur dise ce qui s'est passé dans cette chambre, je n'en sais rien, pas plus que pour Guérini», a-t-elle poursuivi, dans une allusion au sénateur et ex-patron de la fédération des Bouches-du-Rhône menacé par une mise en examen.

«Ils (les Français, ndlr) attendent que je leur dise comment on va sortir de la cris

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant