Femmes à la TV: le CSA enjoint les chaînes à faire des progrès

le
0
Sylvie-Pierre Brossolette préside le groupe de travail "droits des femmes" au CSA. Manuelle Toussaint / CSA
Sylvie-Pierre Brossolette préside le groupe de travail "droits des femmes" au CSA. Manuelle Toussaint / CSA

(AFP) - Que ce soit dans les entreprises audiovisuelles ou à l'écran, la représentation des femmes reste notablement insuffisante à la télévision et le Conseil supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a appelé vendredi les chaînes "à faire des progrès dès cette année".

"Le CSA présente aux chaînes de télévision les résultats préoccupants du +Baromètre 2012+ et les engage à faire des progrès dès cette année", écrit le Conseil dans un communiqué.

"Les résultats généraux font apparaître l'absence d'évolution concernant le nombre de femmes à l'antenne sur les 6 vagues du baromètre", selon le CSA.

"35% de femmes à l'antenne tous programmes confondus et seulement 14% dans le sport. Ces chiffres sont à mettre en regard avec la place des femmes dans la société française: elles représentent 52% de la population (INSEE), 56% de l'audience TV, 50% des usagers d'internet (Médiamétrie) et 51% des diplômés de l'enseignement supérieur (INSEE)", souligne le Conseil.

Le CSA souligne également "les difficultés récurrentes des femmes à se voir confier un rôle majeur à l'antenne: entre 34 à 39% de femmes sont des personnages principaux dans les programmes".

Le groupe de travail "droits des femmes", présidé par Sylvie Pierre-Brossolette et dont la vice-présidente est Françoise Laborde, a réuni aujourd'hui l'ensemble des chaînes de télévision afin de leur exposer les différents travaux en cours du groupe pour l'année 2013/2014.

"Les chaînes ont fait l'état des lieux de leur politique en matière de représentation des femmes à l'antenne, mais aussi de leur politique interne d'entreprise pour améliorer la parité et l'égalité des carrières entre hommes et femmes", a souligné le CSA. Les chaînes se sont ainsi "engagées à communiquer au Conseil par écrit cet état des lieux ainsi que les axes prioritaires qu'il conviendrait de mettre en valeur dans chacune de leur politique."

lh/fa/jag

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant