Femme enceinte en état de mort cérébrale : la justice texane va trancher

le
0

Marlise Munoz est maintenue artificiellement en vie malgré le souhait de ses proches et alors que selon les avocats de la famille, le foetus est «distinctement anormal». Une audience a lieu vendredi au tribunal de Fort Worth.

Droit à l'avortement, euthanasie, interprétation de la loi... Depuis des semaines, le cas complexe de Marlise Muñoz, qui englobe toutes ces questions, divise l'Amérique. Vendredi, un juge pourrait trancher à l'issue d'une audience prévue dans la journée au tribunal texan de Fort Worth.

Le 26 novembre dernier, cette femme de 33 ans, auxiliaire de vie, se lève en pleine nuit pour aller consoler son bébé en pleurs. Ne la voyant pas revenir se coucher, son mari, Eric Muñoz, la trouve effondrée sur le sol de la cuisine, victime de ce qui semble être une embolie pulmonaire. Transportée à l'hôpital John Peter Smith de Fort Worth, elle y est déclarée en état de mort cérébrale.

Jusqu'à présent toutefois, l'hôpital refuse de la «d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant