Fellaini, la touffe devenue tendance

le
0
Fellaini, la touffe devenue tendance
Fellaini, la touffe devenue tendance

Débarqué à Manchester United l'an passé avec une réputation de colosse en devenir, Marouane Fellaini a tout connu : les critiques sur un style non adapté à l'institution United, la lourde ombre de David Moyes et les blessures à répétition. Sauf que "Big Mo" s'est battu pour faire accepter sa touffe au milieu des Red Devils et devenir un indéboulonnable du onze de l'alchimiste Van Gaal.

Le bureau de David Moyes est plongé dans un silence mortel. Ce 2 septembre 2013, l'horloge indique 23h59 lorsque le téléphone du nouvel entraîneur de Manchester United sonne. Il ne reste plus qu'une minute avant la fermeture du mercato estival et la nouvelle tombe : le lendemain matin, Marouane Fellaini pourra être présenté à la presse avec le maillot des Red Devils sur les épaules. Après cinq saisons passées à Everton sous les ordres de Moyes, "Big Mo " tient son rêve, fruit d'une bataille exarcerbée avec ses dirigeants. À une minute près, ce transfert aurait pu ne jamais voir le jour. Fellaini n'aurait pas retrouvé David Moyes à Manchester et n'aurait peut-être jamais porté le maillot de United. Mais cette nuit-là, il a signé.
"C'était facile de dire que c'était de ma faute... "
Les images tournent en boucle dans la tête des observateurs. Celles d'un géant d'1m94, pas très élégant dans le jeu et techniquement limité, perdu au beau milieu des pelouses anglaises. Dès ses premières apparitions, Marouane Fellaini devient une cible privilégiée des observateurs. Manchester United ne se remet pas du départ de Sir Alex Ferguson, David Moyes est chaque semaine plus proche de prendre la porte, et Fellaini est, comme toute l'équipe, méconnaissable. "La saison dernière, l'équipe ne jouait pas bien. C'était facile de dire que c'était de ma faute, parce que David Moyes m'avait emmené dans ses bagages lorsqu'il a quitté Everton pour rejoindre Manchester United" racontait le Belge dans les colonnes du quotidien britannique The Times il y a quelques semaines.

Après un an dans l'ombre à Manchester, le gamin de Bruxelles représente à lui seul la différence entre Louis van Gaal et David Moyes. Hier symbole de la lose de l'Écossais, Fellaini a saisi la seconde chance offerte par le Batave pour devenir un pion irremplaçable du onze des Red Devils. Huit matchs et deux buts plus tard, il est redevenu rapidement le magnifique joueur qu'il était chez les Toffees. Celui capable d'être à la fois maître des airs et seigneur dans l'art de faire péter un plomb à l'adversaire. Comme avec Jack Wilshere il y a quelques semaines... Pourtant, le 12 août dernier, alors que le Napoli met la pression pour l'attirer en Italie, Marouane Fellaini est convoqué par Van Gaal avant la dernière rencontre de préparation contre Valence. Le Pélican souhaite...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant