Felda, le Facebook de l'huile de palme ?

le
0

Le Premier ministre malaisien, Najib Razak, a présenté le prospectus d'entrée en Bourse de FGVH, qui doit être listée sur la place de Kuala Lumpur à partir du 28 juin.

L'introduction en Bourse de cette filiale de la Felda, une agence gouvernementale qui est aussi le premier producteur d'huile de palme de Malaisie, devrait permettre de lever 3,3 milliards de dollars, dans l'hypothèse d'un prix de 4,55 ringgits par action (1,16 euro). Il s'agirait de la plus importante introduction en Bourse en Asie depuis février 2011, et de la deuxième plus grande cette année dans le monde après Facebook. « Mais nous croyons que la Felda fera mieux que Facebook », a ironisé le Premier ministre.

Pour assurer son développement à l'international et dans les activités en aval, FGVH s'appuiera aussi sur un partenariat signé le 15 mai dernier avec la compagnie française de négoce Louis Dreyfus. Cette dernière prendra dans un premier temps une participation de 2,5%, qui sera ensuite portée à 4,9%. L'accord prévoit également la constitution d'une joint venture dédiée à la commercialisation de l'huile de palme, avec un volume de 1,1 million de tonnes par an. Cette joint venture, qui sera détenue à 51% par Louis Dreyfus et à 49% par Felda, via une de ses filiales, pourrait débuter ses activités dès début 2013.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant