Fekir, une histoire du temps

le
0

Une éclaircie fin septembre et tout semblait définitivement trop simple. Depuis un mois, les performances alternatives de Nabil Fekir inquiètent au moins autant que son attitude nonchalante. Malgré tout, il est aujourd'hui le seul Lyonnais appelé en équipe de France avec pour caution son potentiel. Car tout ce qui lui arrive n'est que logique et rien n'est surprenant.

Les semaines passent, le discours reste. Bruno Génésio sait que son groupe n'est plus le même et qu'il ne reste finalement plus grand-chose de l'équipe qui a terminé deuxième au bout d'une seconde partie de saison presque parfaite il y a quelques mois. On savait cet OL friable, techniquement brillant mais mentalement fragile. C'est l'histoire de chaque effectif sans leader fort et dont la faculté à exploser rapidement est latente. Ce n'est maintenant plus une surprise, mais bien l'état actuel d'un Lyon septième de Ligue 1, vainqueur de seulement six de ses douze rencontres de championnat et dont les récentes performances douchent toute forme d'optimisme.


Plus que jamais, Génésio le sait et n'hésite pas à parler du "moment le plus difficile depuis le début de [sa] mission". Sa dernière colère après la victoire sans âme contre Bastia au Parc OL samedi dernier révèle beaucoup de choses et avait des cibles déguisées : "Sur le contenu, l'état d'esprit, le comportement, c'est inacceptable. On a même bafoué le football. (...) On est une équipe immature. (...) J'ai presque honte d'avoir gagné le match." Le coup de sang de Génésio n'avait pas de nom, pas de visage, mais visait – surtout – Nabil Fekir, pour qui le coach de l'OL a accepté de bousculer ses plans pour le placer dans les meilleures conditions possibles. Au fond, que retenir de son début de saison ? Une brève éclaircie fin septembre, un doublé contre Montpellier (5-1), une performance brûlante contre Saint-Étienne (2-0), mais aussi son rouge reçu contre Nice. Sinon, une tendance à plonger dans l'individualisme et une tête souvent basse. Très basse, par impuissance.

Youtube
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant