Fekir : « L'Euro, j'y crois »

le
0

Nabil Fekir a avoué dimanche dans Téléfoot qu’il espérait toujours être de l’Euro. Par ailleurs, l’attaquant lyonnais, peu bavard sur son avenir, se dit triste pour Karim Benzema.

Qui a dit que Nabil Fekir avait perdu toute illusion pour l’Euro ? Invité dimanche de l’émission Téléfoot sur TF1, le grand absent du début de saison lyonnais a avoué qu’il espérait toujours faire partie de la liste des 23, même si ce n’est pas son but principal du moment, à l’entendre. « J’y pense un peu, c’est normal, mais ce n’est pas mon objectif principal, c’est déjà de retrouver toutes mes capacités physiques. Après, si je fais partie de la liste le 12 mai, ça ne sera que du bonus », a reconnu l’attaquant de l’OL, conscient que le timing est très serré vu qu’il vient tout juste de reprendre la compétition et n’a pas encore débuté le moindre match depuis son retour de blessure. « L’Euro, j’y crois. Après, quatre matchs, c’est court, mais je vais essayer de donner le meilleur de moi-même sur le terrain. » En attendant de connaître la décision de Didier Deschamps le concernant, Fekir croise les doigts et se dit peiné pour Karim Benzema. « Je suis triste pour lui et ses proches, c’est un joueur exceptionnel. Il va beaucoup manquer. Maintenant, il faut respecter les décisions. » Une décision, le jeune international français de 22 ans devra en prendre une cet été. Mais déjà pas très bavard, il se montre encore moins loquace quand il est question d’évoquer son avenir. « Pour l’instant, je suis bien à Lyon (…) Après, le foot, ça va vite. Beaucoup de clubs font rêver beaucoup de joueurs : le Barça, la Juve, le Bayern… On verra bien. » Fekir, lui, c’est visiblement surtout le FC Barcelone qui lui donne très envie. « C’est un club qui me fait rêver, comme beaucoup d’autres, ça joue bien au ballon et techniquement, c’est du haut niveau. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant