Fekir au sommet de son art, Paris sur celui de la L1

le
0
Fekir au sommet de son art, Paris sur celui de la L1
Fekir au sommet de son art, Paris sur celui de la L1

Ce week-end a encore été riche en enseignements : Paris est vraiment injouable, l'OM n'est pas encore guéri et Fekir est vraiment un joueur à part, tandis que Reims est deuxième.

L'homme du week-end : Nabil Fekir, le roi Lyon

Trois buts. Trois merveilles. Sur la pelouse de Caen, samedi après-midi, Nabil Fekir a sorti un récital digne des plus grands chefs d'orchestre. Intenable, le jeune Lyonnais a dégoûté une défense caennaise bien impuissante face au talent de l'international français. Après avoir déposé Da Silva sur son premier but, le Gone a offert une danse endiablée à Alhadur sur le deuxième, avant de crucifier Vercoutre d'une frappe de mule sur le troisième. Trois frappes pour trois buts. Parfait. Et surtout, une confirmation : quand il est au sommet de son art, Fekir est tout simplement inarrêtable. À l'aube d'une saison où l'OL s'apprête à retrouver l'Europe, Hubert Fournier peut se frotter les mains, son délicieux gaucher n'a jamais paru aussi fort. Après avoir connu la saison de la révélation l'année dernière, il semblerait que celle de la confirmation soit sur la bonne voie. Les défenses de France et d'Europe sont prévenues. Une chose est sûre, en tout cas, profitez bien de ce talent inestimable, ses performances de patron risquent bien de l'envoyer côtoyer le gratin du foot mondial l'année prochaine.

L'analyse définitive du week-end : Paris file, déjà, vers le titre


Débuts réussis pour Angel Di Maria

Le déplacement à Monaco était le premier vrai test de la saison du PSG. Après avoir enchaîné trois succès lors des trois premières journées, les hommes de Laurent Blanc allaient enfin affronter un adversaire avec un répondant plus solide. Et pourtant, le match n'a été qu'une formalité. Paris a survolé les débats, du début à la fin, sans jamais être réellement inquiété par des Monégasques sûrement fatigués après leur prestation européenne face à Valence,…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant