Fekir a joué 45 minutes pour son retour

le
0

Sept mois après sa grave blessure au genou droit, Nabil Fekir a rejoué ce samedi après-midi. Face à Chasselay, l'international français a joué une mi-temps avec la réserve de l'OL et a confié son soulagement après sa sortie.

Nabil Fekir est de nouveau un joueur de foot. Et c’est bien là l’essentiel pour le milieu de terrain lyonnais. Sept mois après sa grave blessure au genou droit lors du match amical entre le Portugal et l’équipe de France, l’international tricolore a effectué son retour à la compétition ce samedi après-midi à la plaine des jeux de Gerland, avec la réserve de l’OL, face au MDA Chasselay. Positionné en numéro 10, Fekir a rassuré en fournissant de gros efforts et en effectuant de nombreux appels. Clairement, le milieu offensif lyonnais n’a rien perdu de sa technique même s’il est impliqué sur l’ouverture du score adverse en perdant un ballon à trente mètres de son but.

« Je suis soulagé »

En difficulté physiquement à partir de la demi-heure de jeu, Nabil Fekir a préféré sortir à la mi-temps mais s’est dit soulagé d’avoir pu jouer sans douleur. « Je retrouve mes sensations petit à petit. J’ai commis une petite erreur sur laquelle on prend un but, c’est comme ça, c’est le football. Je me sens bien mais une mi-temps, ça suffit, ça ne sert à rien de forcer. J’avais envie de jouer, ça me semblait bien de jouer pour retrouver des sensations. Je n’ai pas ressenti d’appréhension, vraiment pas, le genou tient bien, a-t-il expliqué à sa sortie. Je ne vais pas vous dire que j’étais à 100 %, c’est un match de reprise mais ça fait du bien de faire des efforts en match. Je suis soulagé. »

Retour en Ligue 1 dès vendredi prochain ?

Le joueur de 22 ans espère maintenant être du déplacement à Montpellier avec les hommes de Bruno Genesio, pour le compte de la 33eme journée de Ligue 1. « J’espère. Cela va dépendre du coach, s’il a besoin de me prendre ou pas, l’équipe tourne bien en ce moment, donc on verra. » Devant un public venu en masse et sous les yeux de nombreux journalistes, Nabil Fekir a en tout cas montré à ses dirigeants qu’il était enfin prêt pour son retour à la compétition. Et dans un sprint final qui s’annonce serré jusqu’au bout, nul doute que ce retour tombe à point nommé pour l’Olympique Lyonnais.

Avec Anthony Ravas à Lyon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant