Feghouli : "Rajevac, peut-être une erreur de casting"

le
0
Feghouli : "Rajevac, peut-être une erreur de casting"
Feghouli : "Rajevac, peut-être une erreur de casting"

Démission de Rajevac à la tête des Fennecs et un West Ham moribond : Sofiane Feghouli revient sur ce début de saison compliqué.

La trêve internationale a été mouvementée en Algérie. Le match nul contre le Cameroun a laissé quelques traces...
Oui. Malheureusement, on a mal débuté nos qualifs avec ce nul à domicile contre le Cameroun. On est bien rentrés dans le match, mais c'est vrai que l'équipe n'a pas fait une grande rencontre dans l'ensemble. Dans une phase de groupes, le premier match est toujours super important. On a encore nos chances, il reste cinq matchs. On a un déplacement difficile au Nigeria qui nous attend en novembre. Il va falloir tout de suite rebondir parce que, en cas de défaite, ça deviendra déjà très compliqué de se qualifier. On le sait.

Vous n'avez déjà plus de sélectionneur, Milovan Rajevac ayant démissionné après cette rencontre contre le Cameroun. Pourquoi ça n'allait pas ?
Avec le coach, ça a été difficile dès le mois de septembre. Pour son premier match, contre le Lesotho, on s'est aperçus tout de suite que ça ne passait pas vraiment avec les joueurs. Dans la communication, les méthodes... Il ne connaissait pas le nom des joueurs, leurs positions. Donc, ça devenait très difficile. Les joueurs ont fait le boulot et c'est tout à leur honneur. Et puis il y a eu ce match contre le Cameroun. La préparation a vraiment été délicate. On avait très peu de renseignements sur l'adversaire, on a peu travaillé tactiquement. En gros, on n'a pas travaillé comme on devait. Ensuite, les vingt-trois joueurs ont pris leurs responsabilité. On a envie d'aller au Mondial, on en a discuté entre nous et on a fait remonter les informations à la Fédération, parce que c'est elle qui gère ces situations de crise. Il nous reste cinq matchs et on a pensé que la meilleure solution, c'était de discuter de tout ce qu'il s'était passé, de faire un point. Puis le président de la Fédé s'est réuni avec le staff technique, l'entraîneur. On a tous discuté en famille, tranquillement, pour comprendre les choix. Ensuite, on s'est aperçus qu'il y avait peut-être eu une erreur de casting de la Fédération concernant Rajevac. Il a finalement décidé de démissionner. On attend un nouveau sélectionneur pour les cinq matchs qu'il nous reste.


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant