FedEx publie un résultat meilleur que prévu

le
0
FEDEX DÉPASSE LES ATTENTES AU 4E TRIMESTRE
FEDEX DÉPASSE LES ATTENTES AU 4E TRIMESTRE

(Reuters) - FedEx a annoncé mercredi son intention de réduire sa capacité de transport entre les Etats-Unis et l'Asie et a publié un bénéfice trimestriel meilleur que prévu, porté par la hausse de son chiffre d'affaires dans la messagerie terrestre.

Le groupe de Memphis (Tenessee), considéré comme un baromètre de conjoncture étant donné l'importance des volumes traités, s'efforce toujours de s'adapter à la demande croissante dans le transport terrestre de marchandises, au détriment du transport aérien, plus rapide mais plus cher.

Son bénéfice net est ressorti à 303 millions de dollars (226 millions d'euros), soit 95 cents par action, au quatrième trimestre clos le 31 mai, contre 550 millions (1,73 dollar par action) pour le même période de l'an dernier.

Hors certaines charges exceptionnelles, son bénéfice est de 679 millions de dollars, soit 2,13 dollars par action.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 1,96 dollar.

"Notre plan de redressement du bénéfice avance, mais nous continuons à subir l'impact de l'orientation des clients vers les services internationaux moins coûteux", a dit le directeur financier Alan B. Graf. "FedEx Express va encore réduire en juillet ses capacités entre l'Asie et les Etats-Unis."

Le groupe a annoncé au début du mois son intention de retirer de la circulation ou d'accélérer le retrait de 86 avions et de plus de 300 moteurs afin de moderniser sa flotte. Il va également relever les tarifs de sa filiale FedEx Fret de 4,5% en moyenne, une augmentation en vigueur à partir du 1er juillet.

Le chiffre d'affaires trimestriel a atteint 11,4 milliards de dollars, légèrement supérieur aux 11 milliards d'il y a un an, porté par le transport terrestre dont le chiffre d'affaires a augmenté de 12% à 2,78 milliards de dollars.

Le volume quotidien moyen transporté a augmenté de 10% au quatrième trimestre grâce à une augmentation de la part de marché et à la croissance du commerce par internet.

Pour son exercice annuel, FedEx prévoit une hausse de 7% à 13% de ses résultats, hors exceptionnels, dans l'hypothèse d'une croissance de 2,3% du PIB aux Etats-Unis et de 2,7% au niveau mondial et à prévisions inchangées pour les prix du carburant.

A Wall Street, l'action prend 1,75% à 101,22 dollars dans les premiers échanges, alors qu'elle perdait du terrain en avant-Bourse.

Nivedita Bhattacharjee à Chicago, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant