Federer a eu peur avant son opération

le
0

Dans une interview accordée au Parisien, Roger Federer a reconnu qu’il avait eu peur au moment de se faire opérer du genou début février. Le Suisse évoque également sa retraite... dont il ne connaît pas encore la date.

C’est un « clic » qui aurait pu faire basculer la fin de carrière de Roger Federer. Après son élimination en demi-finale de l’Open d’Australie par Novak Djokovic en janvier dernier, le Suisse a entendu ce drôle de bruit dans son genou, au moment où il donnait le bain à ses enfants. L’opération était alors inévitable, et ce fut une grosse angoisse pour lui, comme il l’a confié au Parisien ce mardi : « J’ai vécu des heures difficiles, senti que mon monde était fragile. J'ai réalisé que je n'étais qu'un passager : il fallait faire confiance aux chirurgiens, se dire que c'était la bonne décision et que tout allait bien se passer. J'ai eu peur sur le chemin de l'opération, j'étais très inquiet au réveil. Ensuite, quand j'ai pu me déplacer en béquilles puis faire mes premiers vrais pas, ce qui était très compliqué au début, tout a commencé à aller mieux ».Le Suisse, qui fêtera ses 35 ans au mois d’août, pendant les JO de Rio, ne sait pas encore quand il prendra sa retraite (« Le moment arrivera un jour de me poser pour de bon. Pour l'instant, je suis heureux comme ça », admet-il), mais il tente déjà de se projeter dans dix ans. « Clairement, je me vois en train de passer plus de temps avec ma femme et les enfants (des jumelles de 6 ans et demi et des jumeaux de bientôt 2 ans, ndlr). (...) Là, on ne les voit déjà plus autant : les filles ont leurs cours de tennis, leurs camps de tennis et, hop, sans vous en rendre compte, ça fait un jour que vous ne les avez pas vues. (...) Tout dépendra aussi de ce que je choisis de faire au niveau business... J'ai toujours dit que je ne serai ni coach ni commentateur mais qui sait ? Il ne faut jamais dire jamais. J'aimerai toujours le tennis et je pense que je vais rester impliqué, peut-être juste en aidant les gamins en Suisse, je ne sais pas encore. » Une chose est sûre, les selfies incessants auxquels il doit se plier avec les fans sur le circuit ne lui manqueront pas. Mais il l’assure : « 99% du temps, tout va bien ». Forfait à Indian Wells à cause de son genou et à Miami à cause d'une gastro, Federer reprendra le fil de sa saison ce mardi face à Guillermo Garcia-Lopez, qu'il n'a plus affronté depuis 2009.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant