Fédération Française de Football: Noël Le Graët veut se succéder à lui-même

le
0
Fédération Française de Football: Noël Le Graët veut se succéder à lui-même
Fédération Française de Football: Noël Le Graët veut se succéder à lui-même

Comme attendu et dévoilé dans le Parisien-Aujourd'hui en France dès le 27 octobre, Noël Le Graët vient d'annoncer qu'il briguerait le 18 mars prochain un deuxième mandat de quatre ans à la tête de la Fédération française de football.

 

Cette annonce est intervenue ce vendredi en fin d'après-midi, au stade de France, à deux heures du coup d'envoi de France-Suède.

 

Le football français est engagé dans de grandes manoeuvres puisque ce midi, les clubs professionnels (Ligue 1 et Ligue 2) réunis au sein de la Ligue de football professionnel ont élu leur présidente, Nathalie Boy de la Tour.

 

Le Graët : «J'ai hésité très longtemps»

 

« Pour ma part, j'ai hésité très longtemps, a expliqué Le Graët. Mais tous les matins, je me réveille avec une pêche d'enfer. J'ai dit dans le passé que je n'allais pas me représenter mais si, je vais me représenter le 18 mars prochain. Si je suis élu, je partirai avec l'idée de faire un mandat de quatre ans».

 

Le dirigeant breton, 74 ans, est à la tête de la fédération sportive la plus puissante du sport hexagonal depuis 2011. Jusqu'à présent, deux autres candidats se sont dévoilés pour la présidentielle à la FFF : Jean-Pierre Clavier, cofondateur du Conseil national des supporteurs de football (CNSF), et François Ponthieu, ex-président de la DNCG, le gendarme financier du football français.

 

La FFF présente un bénéfice de 700 000 €

 

La FFF présenté ce vendredi ses comptes pour l’exercice 2015-2016. Le trésorier Denis Trossat a dressé un bilan très positif de la santé économique du football français. 

 

L'exercice 2015-2016 a été marqué par l'Euro-2016 en France et une billetterie (hors Euro) en baisse, à 13 millions d'euros contre 20 la saison précédente: «Il y avait un match à domicile en moins, des affiches moins attractives et un contexte sécuritaire difficile, alors qu'en 2014-2015 nous n'avons joué ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant