Fed Cup: retour manqué pour Marion Bartoli

le
0
MARION BARTOLI FORFAIT CONTRE L'ALLEMAGNE EN FED CUP
MARION BARTOLI FORFAIT CONTRE L'ALLEMAGNE EN FED CUP

par Eric Salliot

LIMOGES (Reuters) - Marion Bartoli, sélectionnée en équipe de France de Fed Cup pour la première fois depuis 2004, a déclaré forfait pour le match de deuxième division face à l'Allemagne en raison d'une grippe, a annoncé vendredi la Fédération française de tennis.

Elle est remplacée par Pauline Parmentier, 76e mondiale, pour la rencontre qui débute samedi sur la terre battue de Limoges. Alizé Cornet, Virginie Razzano et l'espoir du tennis français Kristina Mladenovic, demi-finaliste de l'Open GDF Suez la semaine passée, complètent l'équipe.

Le retour de la numéro un tricolore sous le maillot bleu avait été annoncé mercredi dernier par Amélie Mauresmo, qui fera dans le Limousin ses débuts sur la chaise de capitaine.

L'ancienne numéro un mondiale avait alors expliqué que le dialogue n'avait jamais été rompu entre elle et la joueuse, ce qui expliquait son retour.

Une autre explication tient dans le fait que Marion Bartoli avait accepté de rejoindre l'équipe sans son père, Walter, qui était également son entraîneur et dont le rôle, désormais, semble plus flou.

Marion Bartoli est donc contrainte à manquer une rencontre primordiale face à l'Allemagne, qui sera elle aussi privée de sa numéro un, Angelique Kerber, blessée.

"Elle a eu la grippe tout au long de la semaine et n'a pas pu se préparer", a expliqué Amélie Mauresmo lors de la conférence de presse qui a suivi le tirage au sort.

BARTOLI VA "RESTER TOUT LE WEEK-END"

"Je voyais mal comment elle pouvait retrouver une énergie suffisante, même pour dimanche", a-t-elle ajouté.

"Ça ne change pas ce qu'on s'est dit il y a une dizaine de jours, sur son désir de rejouer en équipe de France. D'ailleurs, elle va rester là tout ce week-end."

Amélie Mauresmo n'a pas voulu insister sur ce forfait dommageable. "Abattue ? Non, ce n'est pas le style de la maison. Je sais que les autres joueuses ont bien bossé toute la semaine", a-t-elle ajouté.

Elle a paru davantage se soucier du virus grippal qui les a accompagnées depuis l'Open GDF Suez. "Il y a un truc qui traîne. Virginie Razzano et des membres du staff sont touchés et on essaie de séparer les gens", a-t-elle dit.

Pour cette rencontre face à l'Allemagne, Amélie Mauresmo a donc décidé d'écarter en simple Alizé Cornet, pourtant 36e mondiale, et d'accorder sa confiance à Pauline Parmentier - numéro un selon les critères de la Fédération Internationale - et Kristina Mladenovic, qui fêtera sa première cape en simple.

Lors de son parcours à Paris, cette dernière avait écarté de sa route Julia Görges qu'elle retrouvera samedi après-midi au Palais des Sports de Beaublanc.

Une défaite face aux Allemandes ferait courir le risque aux Françaises de descendre en troisième division si elles venaient à perdre le match de barrage.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant