Fed Cup: Marion Bartoli de retour, sans son père

le
0
RETOUR DE MARION BARTOLI EN ÉQUIPE DE FRANCE POUR LA FED CUP
RETOUR DE MARION BARTOLI EN ÉQUIPE DE FRANCE POUR LA FED CUP

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - L'événement était attendu et Amélie Mauresmo, capitaine de l'équipe de France de tennis, l'a confirmé mercredi: Marion Bartoli va faire son retour dans le groupe, mais sans son père.

La France, qui évolue dans le groupe mondial II de la Fed Cup, la deuxième division de l'épreuve, doit affronter l'Allemagne les 9 et 10 février à Limoges.

La numéro un française, 10e mondiale, n'était plus apparue dans le groupe depuis la finale perdue par les Bleues en 2004 contre la Russie. Elle exigeait de pouvoir s'entraîner seule avec son père durant la préparation des rencontres, ce qui est contraire au mode de fonctionnement de l'équipe.

Marion Bartoli sera donc en équipe de France mais son père ne l'y accompagnera pas.

"Il n'a eu aucune concession de mon côté. Elle s'intègre complètement", a dit Amélie Mauresmo, lors d'une conférence de presse en marge de l'Open GDF Suez, précisant que c'était la joueuse qui avait fait le premier pas en allant la voir après sa défaite à l'Open d'Australie.

"Son papa ne sera pas là pendant toute la semaine de préparation. Dans le mode de fonctionnement que j'ai défini, les proches des familles, entraîneurs, peuvent arriver le jeudi soir pour soutenir leur fille, joueuse, ça n'a jamais été un problème.

"Evidemment, j'ai discuté avec toutes les joueuses de l'équipe et la réaction a été très positive."

Marion Bartoli sera accompagnée face à l'Allemagne par Alizé Cornet et par l'espoir du tennis français Kristina Mladenovic, victorieuse mardi au premier tour du tournoi parisien de la numéro deux allemande, Julia Görges, 19e à la WTA.

Ont également été retenues par Mauresmo, qui disputera cette année sa première Fed Cup sur la chaise de capitaine, Virginie Razzano et Pauline Parmentier, désignée remplaçante.

Le retour de Marion Bartoli dans les rangs bleus tient pour l'essentiel à un dialogue qui n'a jamais été rompu, a expliqué Amélie Mauresmo, ancienne numéro un mondiale.

"AUCUNE EXIGENCE PARTICULIÈRE"

"Le dialogue a toujours été maintenu pour que, le cas échéant, cela soit possible de la voir revenir. J'ai un cap depuis le début, j'ai été claire. La porte était fermée sur une incompatibilité de fonctionnement mais elle ne l'a jamais été sur l'humain", a précisé Amélie Mauresmo.

Pour preuve, comme l'an dernier, les deux joueuses ont participé côte à côte mardi soir à la "Soirée d'Amélie", un événement caritatif et festif qui a rapporté 65.000 euros à l'institut Curie, un centre de recherche et de soins contre le cancer.

Amélie Mauresmo a laissé entendre que Marion Bartoli, 28 ans, était peut-être dans un processus d'émancipation.

"Elle a peut-être envie de se nourrir d'autres expériences (...) Elle a découvert la saison dernière la communion avec le public et elle va avoir la joie de représenter son pays", a-t-elle dit, ajoutant n'avoir pas de contact avec Walter, le père de Marion Bartoli.

Quant au fonctionnement de l'équipe, il n'y aura aucune dérogation pour la numéro un française dont Amélie Mauresmo dit qu'elle n'a "aucune exigence particulière".

"Elle a assuré qu'elle se fondrait dans ce que l'on propose en équipe de France", a-t-elle précisé.

Amélie Mauresmo pourra se targuer d'une belle réussite pour ses débuts sur la chaise de capitaine avec ce retour, même s'il s'effectuera sur terre battue, une surface qui est loin d'être celle où Marion Bartoli a obtenu ses meilleurs résultats.

La capitaine a expliqué que le règlement avait obligé la France à communiquer son choix le 12 octobre dernier, date à laquelle celle qui est devenue son atout majeur campait encore sur sa position de "jamais sans mon père".

"Sinon, le choix de la surface aurait sans doute été différent", a dit Amélie Mauresmo, qui affirme par ailleurs que "l'Allemagne reste favorite pour cette rencontre".

Edité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant