Fed, BNS, BoJ, BoE : la proximité du référendum britannique paralyse les banques centrales

le
0

(AOF) - De Washington à Tokyo et de Berne à Londres, quatre banques centrales majeures ont tenu leur réunion de politique monétaire au cours des dernières heures. Et toutes les quatre ont observé un statu quo sur leurs taux, justifié notamment par la proximité du référendum britannique du 23 juin. Certes, cette question est particulièrement prégnante pour la Banque d'Angleterre qui a de nouveau mis en garde contre les conséquences d'un Brexit, à savoir un risque de chute de la livre.

Au Japon, aux Etats-Unis et en Suisse, les gouverneurs ont aussi fait preuve de prudence en raison de la forte volatilité des prix des actifs financiers en prévision du référendum.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant