FE : ePrix gagnant pour Sébastien Buemi

le
0
Victorieuse le 9 octobre à Hongkong, la Renault e.Dams de Sébastien Buemi.
Victorieuse le 9 octobre à Hongkong, la Renault e.Dams de Sébastien Buemi.

Le Suisse champion du monde en titre Renault e.Dams s’est offert l’ePrix d’Hongkong, qui ouvre la 3e saison du championnat de monoplaces 100 % électriques.

Sam Bird a cru longtemps qu’il allait le remporter, ce premier ePrix d’Hongkong, en ouverture de la 3e saison du Championnat FIA de formule E, disputé par des monoplaces 100 % électriques. Jusqu’à mi-course précisément, lorsque le pilote britannique, entré en tête au stand pour changer de voiture, n’a pas ressortir au volant de sa seconde DS Virgin. Il offrait, sur un plateau, la victoire au Suisse Sébastien Buemi (Renault e. Dams), champion en titre.

Au bout de 45 tours courus avec deux monoplaces (changement à mi-course) sur un circuit en ville de 1,8 km comprenant dix virages, Sébastien Buemi avait déjà réussi à devancer son grand rival brésilien Lucas di Grassi (Audi Sport ABT), vice-champion en titre, et l’Allemand Nick Heidfeld (Mahindra).

Devant 30 000 spectateurs venus découvrir cette compétition sans émission de gaz à effets de serre, Sébastien Buemi s’était arrêté au stand avant Sam Bird, pendant une neutralisation de la course par la voiture de sécurité i8 après la sortie de piste de « Pechito » Lopez (DS Virgin). « Nous avions trouvé une bonne fenêtre pour notre arrêt au stand, et j’ai été surpris que Sam ne fasse pas comme nous. Dans ma première voiture, je n’allais pas assez vite, mais la deuxième était bien plus compétitive », a ajouté le pilote Toyota en endurance, champion du monde 2014.

« Nous avons dû nous battre » Parti en pole position, le Brésilien Nelson Piquet Jr (Next EV) menait au premier virage, devant son coéquipier Oliver Turvey, chargé...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant