FDJ : Pinot heureux d'avoir conclu le travail de son équipe

le
0
FDJ : Pinot heureux d'avoir conclu le travail de son équipe
FDJ : Pinot heureux d'avoir conclu le travail de son équipe

Vainqueur de la troisième étape et du classement général du Critérium International, Thibaut Pinot a tenu à saluer le travail fait par ses coéquipiers et qui lui a permis de s'imposer au sommet du Col de l'Ospédale.

Au terme d’une très difficile troisième étape, avec cinq difficultés répertoriées dont l’arrivée au sommet du Col de l’Ospédale, Thibaut Pinot a fait le coup double avec la victoire d’étape et au classement général. Un succès total qu’il doit beaucoup au travail de ses coéquipiers, qui l’ont mis dans un fauteuil à l’entame des deux derniers kilomètres, quand il a placé son accélération. « C’est sûr que l’équipe a fait un gros boulot. L’échappée est partie dans le premier col, quelque chose de compliqué à gérer. On a vraiment fait du tableau noir aujourd’hui, les mecs ont été vraiment extraordinaires parce que ce n’est pas facile de contrôler la course sur une étape comme celle-là. Après le boulot que mes coéquipiers avaient fait, je me devais de gagner, a déclaré le vainqueur du jour au micro de France 3 après l’arrivée. Après, je n’avais pas de grandes sensations. Je me suis vraiment fait mal pour aller chercher cette victoire d’étape, l’équipe la méritait aussi. Je pense que tout le monde n’avait pas de bonnes sensations, c’était une étape très dure, très rapide. On a fait plus de 50 km/h de moyenne sur la première heure de course. Tout le monde était un bien fatigué, c’est pour cela qu’il n’y a pas eu trop d’attaques, on était vraiment fatigués. »

Une bonne dynamique à confirmer

Avec deux victoires d’étapes, dont un contre-la-montre, et le classement général, Thibaut Pinot n’a pas fait le déplacement à Porto-Vecchio pour rien. Mais le leader de la formation FDJ n’a pas caché que cela était une étape pour progresser sur les courses à étape, où briller sur l’effort chronométré et en montagne est une figure imposée. « En début de saison, on est là pour gagner des courses. J’en ai gagné cinq la saison passée et j’ai pris goût à la victoire. Gagner ici, tout le monde l’attendait et c’est peut-être la première fois que je m’impose en tant que favori, c’est important. Je suis un coureur de courses par étapes, confirme Thibaut Pinot. Si je veux faire de grands résultats sur les courses d’une semaine ou sur les grands Tours, je me dois d’être le plus performant possible sur un contre-la-montre ou en montagne, c’est ce que j’ai réussi ici aujourd’hui (dimanche). » En tout cas, cette victoire dans le Critérium International confirme le bon début de saison de l’équipe FDJ après la victoire d’Arnaud Démare dans Milan-Sanremo. Une dynamique que les coureurs de la formation française entendent bien voir perdurer. « L’an dernier, on a gagné au mois d’avril mais on avait du mal à aller chercher la victoire. Gagner plusieurs courses en février, ça aide à être plus cool et plus relâché pour aller essayer de gagner des grandes courses, confirme Thibaut Pinot. On est sur une bonne dynamique et ça va continuer, je pense. » Une dynamique prouvée par la performance d’ensemble des FDJ, avec pas moins de trois coureurs dans les quinze premiers du classement général.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant