FDJ.fr : " Un sprint idéal " pour Bouhanni

le
0
FDJ.fr : " Un sprint idéal " pour Bouhanni
FDJ.fr : " Un sprint idéal " pour Bouhanni
Nacer Bouhanni a déjà levé les bras sur le Tour d'Espagne 2014. Grâce à un excellent travail de la FDJ.fr dans le final, le sprinteur vosgien a facilement dominé le sprint de la 2eme étape pour son plus grand bonheur.

Une étape et déjà le maillot vert de meilleur sprinteur sur les épaules. Nacer Bouhanni a mis de côté sa déception de ne pas prendre le départ du Tour de France en juillet dernier et a exprimé toute sa ranc½ur, dans un final tortueux, dans les rues de San Fernando, ce dimanche. « Je suis arrivé sur cette Vuelta très motivé. Mon équipe a fait un super boulot dans le final, je leur ai fait confiance à 100%, ce n'est pas simple de rester groupé dans un final si tortueux. J'ai été posé à 200 mètres de la ligne, je n'avais plus qu'à fournir mon effort. C'est super. C'est presque un sprint idéal », a glissé le Vosgien à l'arrivée.

« L'appétit vient en mangeant »

Déjà vainqueur de trois étapes sur le dernier Tour d'Italie, Bouhanni poursuit son apprentissage sur les Grands Tours. « Trois victoires d'étapes sur le Giro, j'étais super heureux. Je suis venu ici pour gagner au moins une victoire d'étape. C'est fait. L'appétit vient en mangeant donc si j'ai d'autres opportunités je ne m'en priverai pas. » Un succès facile devant John Degenkolb lors de cette deuxième étape que le sprinteur français doit aussi à l'excellent travail de sa formation. La FDJ.fr a placé son leader sur orbite ce dimanche, à l'instar de Geoffrey Soupe, son poisson-pilote. « Remporter une victoire, que ce soit sur une petite ou une grosse course, ce n'est jamais facile. C'est surtout un travail d'équipe mais il n'y a aucune victoire facile dans le vélo », préfère analyser Bouhanni. Après deux journées sous le soleil ibérique, Nacer Bouhanni a déjà rempli sa mission avec brio. A la fin de la saison, il quittera la FDJ.fr pour l'équipe Cofidis. Mais nul doute que le Vosgien, pas rancunier, va encore tenter de faire briller les couleurs de la FDJ.fr pendant les trois semaines de course restantes. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant