Fdesouche, militant de l'ombre de Marion Maréchal-Le Pen ?

le
0
Marion Maréchal-Le Pen est citée de nombreuses fois par le site identitaire Fdesouche, au détriment de son rival, Florian Philippot. 
Marion Maréchal-Le Pen est citée de nombreuses fois par le site identitaire Fdesouche, au détriment de son rival, Florian Philippot. 

Au sein du Front national, l'heure n'est pas à l'unité. Si le parti d'extrême droite fait corps, en apparence, derrière Marine Le Pen, sa candidate pour la présidentielle 2017, des tensions internes apparaissent. Deux camps se forment. Le premier, minoritaire, soutient le numéro deux du FN, Florian Philippot, responsable de la dédiabolisation du Front. Une ligne politique qui drague, notamment, un électorat de gauche en prônant des valeurs sociales. Le second, quant à lui, se rassemble derrière la dernière héritière de la lignée, Marion Maréchal-Le Pen. La députée du Vaucluse, à 27 ans, affiche des idées bien plus conservatrices et veut faire de l'identité une question centrale.

Une posture idéologique qui plaît aux partisans du Sud, plus radicaux que ceux du Nord. Et apparemment aussi aux sites d'extrême droite qui fleurissent sur la Toile depuis quelques années, surnommés « la fachosphère », eux préfèrent « la patriosphère ». Notamment Fdesouche, un blog identitaire fondé en 2005 par Pierre Sautarel. Il se présente comme une revue de presse où les articles, tirés des grands médias, sont presque tous liés aux thèmes de l'immigration, de l'islam ou de l'insécurité. Aucune hiérarchisation n'est faite entre les papiers. « Après un moment de lecture, l'effet de saturation joue à plein : s'impose l'image d'une France submergée par d'inassimilables allogènes ; d'un pays « occupé », rongé de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant