FCG : « 6 défaites à domicile, normalement, tu descends »

le
0

Le FC Grenoble s’est incliné sur son terrain contre l’Union Bordeaux-Bègles (14-20). Une défaite qui a dû mal à passer dans les rangs grenoblois.

Les semaines se suivent et se ressemblent du côté du Stade des Alpes pour Grenoble. La défaite subit ce vendredi contre l’UBB est la troisième en trois matchs de Top 14. S’ils n’ont plus rien à jouer sur cette fin de saison, le contenu laisse malgré tout l’ouvreur grenoblois, Gilles Bosch perplexe : « On ne peut pas se permettre de commencer à jouer à la 45e minute. On a très mal démarré le match, alors qu'on s'était dit qu'il faudrait démarrer fort. Il faut que l'on arrive à jouer davantage en confiance. On a été très fébriles en première période. Notre jeu, c'est de mettre du rythme et de tenir le ballon, même quand les défenses sont agressives, mais on n'a pas su le faire. On a ensuite essayé de réagir, mais il était trop tard. Mentalement, l'enchaînement des défaites commence à peser. » Une pensée partagée par son directeur sportif, Fabrice Landreau, en conférence de presse : « J’ai l’impression qu’on a envie de faire nos matchs avec un handicap [...] il y avait beaucoup d’envie, d’enthousiasme et la volonté de renouer avec la victoire mais il en manquait trop. » Landreau remonté comme une pendule Le FCG n’a plus gagné depuis un mois et une victoire chez le relégable d’Oyonnax (20-27) obtenue à deux minutes de la fin. Mais c’est à domicile que le bilan n’est pas fameux comme l’explique Fabrice Landreau « Je suis en colère. Six défaites à domicile, normalement, tu descends en D2. On a gagné certes quatre fois à l’extérieur mais six défaites à domicile c’est difficile. Personnellement, c’est difficile à encaisser » Il n’y aura pas de descente pour le dixième de Top 14 mais il faudra élever le niveau sur les trois derniers matchs pour sortir la tête haute de cette saison 2015-2016.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant