FCC pourrait accueillir Slim au lieu de Soros à son capital

le
0
L'ESPAGNOL FCC POURRAIT ACCUEILLIR SLIM AU LIEU DE SOROS À SON CAPITAL
L'ESPAGNOL FCC POURRAIT ACCUEILLIR SLIM AU LIEU DE SOROS À SON CAPITAL

MADRID (Reuters) - Le principal actionnaire du groupe espagnol FCC est en négociations exclusives avec le milliardaire mexicain Carlos Slim pour lui céder ses droits de souscription dans le cadre d'une augmentation de capital d'un milliard d'euros du groupe espagnol de construction et de services.

Une cession de ces droits permettrait à Carlos Slim d'acquérir une participation d'environ 25% dans la société, diluant la part de la famille fondatrice.

Esther Koplowitz, dont le père a créé FCC et qui détient actuellement un peu plus de 50% du capital, était en négociation pour la cession de ses droits à George Soros, mais les discussions n'ont pas abouti.

FCC a déclaré dans un communiqué lundi que la société d'Esther Koplowitz B-1998, confrontée elle-même à des problèmes d'endettement et incapable de participer à l'augmentation de capital, discutait désormais avec Inmobiliaria Carso de Carlos Slim.

L'action FCC perdait 3,52% à 14,925 euros vers 15h00 GMT à la Bourse de Madrid.

FCC a annoncé jeudi une perte de 788 millions d'euros au titre des neuf premiers mois de l'année, due pour l'essentiel à des charges de dépréciation d'actifs de 769 millions passées dans le cadre du nettoyage du bilan entrepris avant l'augmentation de capital.

Les coûts de financement du groupe ont augmenté de 12% sur janvier-septembre, en raison notamment de l'impact de l'accord de refinancement de plusieurs milliards d'euros de dette conclu en avril.

La dette de FCC s'élève à 6,4 milliards d'euros.

(Carlos Ruano and Sarah Morris, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant