FC Porto : Imbula signe cinq ans

le
0
FC Porto : Imbula signe cinq ans
FC Porto : Imbula signe cinq ans

Le FC Porto a confirmé mercredi l'arrivée du Marseillais Giannelli Imbula pour les cinq prochaines saisons. Le milieu de terrain de 22 ans a signé un contrat de cinq ans avec la formation portugaise qui a déboursé 22,5 M€.

Clap de fin sur le feuilleton Giannelli Imbula ! Le milieu de terrain de 22 ans a signé mercredi un contrat de cinq ans avec le FC Porto, qui avait trouvé un accord avec l’OM pour une indemnité de 20 M€ (plus 2,5 M€ avec les commissions d'agents notamment). Attendu un temps au FC Valence puis à l’Inter Milan, l’ancien international Espoirs français évoluera donc dans le championnat portugais la saison prochaine et disputera la Ligue des Champions. « Je suis ravi d’avoir signé pour le FC Porto, a confié l’ancien Guingampais sur le site officiel du club portugais. Le projet sportif m’a séduit. C’est un club qui a remporté de nombreux trophées en Europe, qui a une grande équipe et de bons joueurs. J’ai parlé à l’entraîneur (ndlr : l’Espagnol Julen Lopetegui) deux ou trois fois et il m’a convaincu de venir. Il m’a dit que le style de jeu de l’équipe conviendrait à mes qualités (…) Je ne suis pas venu ici pour des raisons financières mais plus en raison de la confiance placée en moi et du projet sportif. »  

Marseille a déjà presque assuré ses arrières

Alors que l’OM est en contact avec deux joueurs afin de le remplacer (le Lillois Idrissa Gueye et le Caennais N’Golo Kanté), son départ va permettre aux caisses phocéennes de bien se remplir, quelques jours après avoir vendu Dimitri Payet à West Ham pour 15 M€. Mais le départ d’Imbula, annoncé depuis déjà plusieurs mois, a semblé bien plus compliqué à se concrétiser que celui de l’ancien meneur de l’OM. En effet, le père d’Imbula s’était rendu ces dernières semaines à Valence ou encore à Madrid afin de rencontrer les formations potentiellement intéressées par son fils et ainsi jeter les bases d’un futur transfert lors du Mercato d’été. Au fil des semaines, ce sont les Valencians qui se sont retrouvés en pole sur le dossier. Et ceci malgré la concurrence de formations anglaises notamment. Et ce jusqu’à l’intervention surprise de Jorge Mendes, l’agent tout puissant de José Mourinho ou encore Cristiano Ronaldo

Imbula pas intéressé par Porto

L’agent portugais est en effet parvenu à placer le Brésilien Rodrigo Caio (21 ans, FC Sao Paulo) à Valence alors que le staff n’était même pas au courant de l’existence des contacts (*). De mèche avec Peter Lim, le propriétaire du FC Valence, Jorge Mendes est ainsi parvenu à bloquer le transfert de Giannelli Imbula, qui avait donné son accord pour un bail de cinq ans. Et alors que les Espagnols sont désormais dans l’incapacité de bouger sans la vente de Nicolas Otamendi, d’autres clubs entrent dans la boucle. West Ham, Southampton, Tottenham ou encore l’Inter Milan (via l’agent italien Federico Pastorello) se sont ainsi invités au bal des prétendants d’Imbula. Au même titre que le FC Porto. Mais le Marseillais ne voulait pas entendre parler d’un départ au Portugal il y a encore deux semaines.

Doyen Sports sort le carnet de chèques

Ces derniers jours, c’est donc l’Inter Milan qui tenait la corde. Des négociations ont eu lieu à Monaco et Roberto Mancini, l’entraîneur des coéquipiers de Mauro Icardi, a personnellement appelé le joueur pour débloquer la situation. Mais dans l’ombre, Porto est toujours à l’affût. Avec l’aide du fonds d’investissement Doyen Sports (et de Jorge Mendes), ce sont les Portugais qui raflent finalement la mise avec un chèque de 22,5 millions payables en deux versements (12,5 M€ de Doyen Sports et 10 M€ de Porto). Une opération qui assure un pourcentage sur une éventuelle revente à l’OM et un intéressement au clan Imbula. Le père touchera déjà les commissions sur le transfert de cet été (2 M€) et sera de nouveau rémunéré pour les futurs transferts de son fils.

Un nouveau transfert au programme dans un an ?

Chez les Dragons, Giannelli Imbula doit percevoir le plus gros salaire de l’histoire du club (170 000 euros net par mois sur cinq ans) et bénéficiera d’un bon de sortie dès l’été prochain (la clause libératoire est fixée à soixante millions d'euros). En effet, le deal est simple : le Marseillais aura l’opportunité de se montrer sur la scène européenne et de convaincre les poids lourds du Vieux Continent, qui ont déjà notamment cassé leur tirelire pour recruter Eliaquim Mangala, Radamel Falcao et Hulk ces dernières années. L’occasion pour tous les acteurs du dossier de gonfler encore un peu plus leur compte en banque. Ou comment la carrière d’Imbula ne semble être dictée que par l’argent !

(*) : Recalé à l'issue de la traditionnelle visite médicale, le Brésilien a finalement rejoint l'Atlético Madrid.

Avec I.G.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant