FC Barcelone : Mathieu a fait le plus dur

le
0

Le FC Barcelone, qui affronte son rival de l’Espanyol ce dimanche, pourra compter sur un renfort défensif dans la course au titre. Celui de Jérémy Mathieu, remis sur pied plus vite que prévu. Un retour qui pourrait accréditer sa présence à l’Euro avec les Bleus. A conditions de prouver au sélectionneur qu’il est vraiment au point physiquement.

[gallery ids="2458771,2458709,2440573,2433793,2427467,2320071"] Certains l’avaient déjà écarté de la course à l’Euro. Victime d’une déchirure au ménisque moins de cinq minutes après son entrée en jeu contre la Russie, le 29 mars dernier (4-2), Jérémy Mathieu devait être écarté des terrains entre six et huit semaines. Mais guidé par la volonté farouche de monter dans le train de l’Euro, le défenseur du FC Barcelone a récupéré rapidement, et a reçu le feu vert médical pour participer aux deux dernières journées de Liga. Une opportunité en or de faire définitivement pencher la balance de son côté dans l’esprit de Didier Deschamps. Car avec les blessures de Kurt Zouma et Aymeric Laporte, et la probable suspension de Mamadou Sakho, la candidature de l’ancien Sochalien est plus que crédible.

Deschamps et Mathieu ont pu s’expliquer

Surtout depuis que Didier Deschamps l’a rappelé lors du dernier rassemblement. Boudé depuis octobre 2014 avant cette sélection, Jérémy Mathieu avait presque fait une croix sur ses chances de retour en équipe de France. « Il n'est pas titulaire à part entière mais joue beaucoup de matchs quand même, s’était justifié le sélectionneur au moment de l’annonce de la liste. Il est performant, il a l'expérience du haut niveau. J'ai fait ce choix sur cette liste et ça me permettra de le revoir et de discuter avec lui aussi. » Des échanges individuels, les deux hommes ont dû en avoir dans le château de Clairefontaine. Sans doute pour dissiper un éventuel malentendu, Mathieu s’étant parfois répandu maladroitement dans la presse au sujet de ses absences répétées chez les Bleus.

Une polyvalence qui séduit Deschamps

Peut-être aussi les deux hommes ont évoqué la polyvalence de l’ex-Toulousain. Car le natif de Luxeuil présente aussi l’intérêt de pouvoir évoluer dans l’axe comme à gauche. Lors de ses débuts, il évoluait même la plupart du temps au poste de milieu gauche à Sochaux. Et face aux prestations décevantes de Lucas Digne contre les Pays-Bas et la Russie, l’hypothèse d’une liste avec seulement sept défenseurs est dans l’air du temps ces derniers jours. Une hypothèse qui nécessite la présence d’un défenseur central gaucher polyvalent. Dans ce profil, Mathieu et Umtiti se détachent, mais le premier a pour lui l’expérience du très haut niveau que le second n’a pas encore. Mais même dans le cas d’une liste traditionnelle à huit défenseurs, le Barcelonais fait figure de favori avec Eliaquim Mangala pour occuper les rôles de doublures des deux défenseurs centraux titulaires, Raphaël Varane et Laurent Koscielny.

Un peu de temps de jeu avant la liste pour rassurer Deschamps

Reste à rassurer Didier Deschamps une bonne fois pour toute sur son état physique. « Il sait que j'ai repris, il connait mes qualités. Physiquement je serai opérationnel pour l'Euro », lui avait déjà lancé Mathieu dans les colonnes de L’Equipe il y a quelques jours. Pour faire pencher la balance de son côté définitivement, le Français aurait tout intérêt à grignoter un peu de temps de jeu lors des trois derniers matchs officiels du club catalan, contre l’Espanyol Barcelone et contre Grenade en championnat, et contre le FC Séville en finale de la Coupe du Roi. Et quand on sait combien le Franc-Comtois est apprécié pour sa discrétion et son professionnalisme dans le vestiaire barcelonais, on se dit que Luis Enrique lui rendra ce service sans hésiter si les scénarios des matchs en question tournent en faveur du Barça.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant