Faux électeurs de Paris : les Tiberi condamnés en appel

le
0
Les époux ont vu leur peine de 10 et 9 mois de prison avec sursis confirmée.

Seize ans après les scrutins litigieux, la cour d'appel de Paris a, mardi, rendu sa décision concernant l'affaire des faux électeurs du Ve arrondissement. Elle a confirmé les peines infligées en première instance: l'ancien maire Jean Tiberi est condamné à 10 mois de prison avec sursis, trois ans d'inéligibilité ainsi qu'à une amende de 10.000 euros, tandis que sa femme, Xavière Tiberi, est condamnée à 9 mois de prison avec sursis, une privation du droit de vote pour deux ans, ainsi qu'à une amende de 5000 euros. Jean Tiberi ne pourra donc pas se présenter aux municipales de 2014, sauf s'il forme un pourvoi en cassation.

Les époux sont condamnés pour fraude électorale lors des municipales de 1995 et des législatives de 1997. Le couple avait notamment inscrit des proches ainsi que des sympathisants sur les listes électorales alors que ces derniers ne résidaient pas dans l'arrondi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant