"Faute politique" de Macron sur les fonctionnaires-Bartolone

le
5

PARIS, 4 octobre (Reuters) - Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a commis "une erreur et une faute politique" en jugeant inadapté le statut des fonctionnaires, a estimé dimanche le président socialiste de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone. Mi-septembre, la presse a rapporté des propos censés être confidentiels dans lesquels Emmanuel Macron estimait que le statut des fonctionnaires n'était "plus adapté" ou "adéquat". Le ministre a par la suite affirmé que les mots qui lui étaient prêtés donnaient une "vision déformée" de sa pensée et que le statut des fonctionnaires n'était "pas remis en cause". "Il faut faire très attention, surtout quand on est ministre (...) d'employer les termes qui conviennent", a déclaré dimanche Claude Bartolone sur Canal +. "Je sais d'où je viens et je sais ce que représentent les services publics (...) quand vous n'avez rien. C'est le patrimoine de ceux qui n'ont pas de patrimoine", a-t-il ajouté. "Jeter l'opprobre comme ça sur une catégorie d'hommes et de femmes (...) c'est une erreur." "C'est une erreur et une faute politique." "Le problème d'Emmanuel Macron, c'est (...) qu'il est tellement nature, qu'il ne se rend pas compte, peut-être parce qu'il n'a jamais été élu (...) qu'il est écouté", a encore estimé la tête de liste PS pour l'Ile-de-France aux élections régionales de décembre. Emmanuel Macron est devenu en quelques mois l'abcès de fixation d'une gauche paniquée par la perspective de nouvelles déroutes électorales, d'une droite avide de ce qui amplifie les divisions de la majorité et d'extrêmes en quête de boucs émissaires. ID:nL5N11V1NC (Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le lundi 5 oct 2015 à 09:09

    Il prétend vouloir changer le monde t il est incapable de changer le statut des fonctionnaires!!!

  • M3553345 le lundi 5 oct 2015 à 09:00

    aux chiottes

  • 2445joye le dimanche 4 oct 2015 à 21:03

    Dire ce qu'on pense est effectivement une faute politique que savent éviter ceux qui sollicitent un mandat électoral.

  • janaliz le dimanche 4 oct 2015 à 16:49

    Bartolone se sent visé. Pauvre pitre !

  • dhote le dimanche 4 oct 2015 à 16:42

    Bartolone panique et dit n'importe quoi il oublie que son avenir est derrière lui