Faute de l'avoir redressé, la SNCF revend Novatrans

le
0
Racheté en 2009, le transporteur a vu ses pertes s'aggraver en 2011.

En prenant en 2009 le contrôle de Novatrans, l'un des leaders du «transport combiné rail-route», la SNCF comptait doubler son chiffre d'affaires et faire partie du trio de tête européen du transport combiné. Quatre ans plus tard, le groupe est contraint de céder Novatrans et 110 des 257 salariés au Groupe Charles André (GCA), un spécialiste du transport multimodal. Les modalités financières de ce transfert n'ont pas été précisées.

Les autres employés devraient être reclassés au sein du groupe SNCF. Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, s'est félicité mercredi qu'une «solution durable» ait été trouvée.

L'opérateur ferroviaire n'est pas parvenu à redresser l'entreprise - et le reconnaît. L'activité de Novatrans correspondait pourtant aux objectifs du Grenelle de l'environnement. La société permet de transférer sur le rail des marchandises transportées sur la route. «En 2009, Novatrans avait perdu en un an 30 % de son chiffre d'affaires.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant