Faute d'argent, la Grèce n'ira pas à l'Euro de natation

le
0

ATHENES (Reuters) - La Grèce ne participera pas aux championnats d'Europe de natation en petit bassin, qui débutent jeudi en France, à Chartres, en raison de difficultés financières.

"Nous avons décidé cet été que nous ne serions pas présents cette année aux championnats d'Europe, principalement pour des raisons financières", a déclaré mercredi le président de la Fédération grecque de natation, Dimitris Diathesopoulos.

La Grèce participera en revanche aux championnats du monde en petit bassin, qui se dérouleront le mois prochain à Istanbul.

"Nous sommes bien sûr déçus de manquer cet évènement pour la première fois depuis 1996 (...) Mais aujourd'hui beaucoup de choses arrivent en Grèce pour la première fois de notre histoire", a dit encore le président de la Fédération.

Il y a deux semaines, le Comité olympique hellénique a déclaré qu'en raison des coupes effectuées dans son budget par le gouvernement, de nombreuses fédérations seraient contraintes à cesser de fonctionner à partir du 1er janvier prochain, sauf si les autorités reviennent en partie sur leurs mesures.

La directrice technique de la nage synchronisée, Mary Thivaiou, a expliqué mercredi les difficultés croissantes rencontrées par ses athlètes pour s'entraîner.

"La situation l'an dernier était incroyablement difficile et elle promet d'être plus délicate encore cette année. L'année dernière, nous nous sommes entraînés dans des installations où l'eau était froide et pas très propre", a-t-elle dit.

Graham Wood, Pascal Liétout pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant