Faut-il vacciner les garçons contre le papillomavirus ?

le
0
Ce vaccin protège contre un virus cancérogène transmis par voie sexuelle. En France, il est déjà proposé aux adolescentes.

Vacciner contre le papillomavirus (HPV) tous les garçons âgés de 11 à 21 ans. C'est ce que vient de recommander un comité d'experts américains. C'était déjà le cas pour les jeunes Américaines depuis 2006.

En France, la question de vacciner les garçons n'est «pas du tout à l'ordre du jour», confie le Pr Élisabeth Nican, membre du Comité technique des vaccinations, lequel vient d'actualiser son avis sur le vaccin contre l'HPV. Le vaccin (Gardasil ou Cervarix) ne reste proposé qu'aux filles âgées de 14 ans, avec un rattrapage pour les jeunes filles de 15 à 23 ans «qui n'auraient pas eu de rapports sexuels ou, au plus tard, dans l'année suivant le début de leur vie sexuelle». L'objectif principal étant d'immuniser les jeunes femmes contre les principaux types d'HPV cancérogènes avant qu'elles ne les croisent au cours de leur vie sexuelle.

D'autres cancers plus rares

Une étude publiée en ligne dans la revue internationale The Lancet, le 9 novembre, vient d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant