Faut-il toucher au smic ?

le
42
Les employeurs paient encore des charges sur le salaire minimum, malgré la nouvelle baisse intervenue au 1er janvier 2015.
Les employeurs paient encore des charges sur le salaire minimum, malgré la nouvelle baisse intervenue au 1er janvier 2015.

"Nous avons besoin d'introduire de la flexibilité dans le salaire minimum. Il pourrait être fixé au niveau régional." À quelques mois de la fin de son mandat, le président de la Banque de France ne s'embarrasse pas de précautions oratoires. Dans une interview accordée jeudi au quotidien britannique Financial Times, Christian Noyer conseille de "trouver des moyens de le baisser, au moins temporairement, pour faciliter l'embauche de certains groupes de gens comme les jeunes ou les peu qualifiés". Le niveau jugé trop élevé du salaire minimum en France est un des chevaux de bataille du gouverneur. Et ce, malgré la nouvelle baisse de charges accordée depuis le 1er janvier aux employeurs sur les salaires inférieurs à 1,6 smic dans le cadre du pacte de responsabilité de François Hollande. Un des smic les plus élevés au monde Avec sa nouvelle "prime d'activité", un complément de revenu pour les travailleurs modestes jusqu'à 1,3 smic, l'exécutif pose, consciemment ou non, des jalons. L'État complète les salaires afin d'assurer un niveau de vie décent aux travailleurs pauvres. Ce qui signifie que le smic pourrait, à l'avenir, ne plus avoir à jouer le rôle de lutte contre la pauvreté et de réduction des inégalités de salaire qui lui a été assigné... À 1 457,52 euros brut par mois pour un temps plein, soit 1 137 euros net par mois, le revenu minimum français est aujourd'hui le 5e le plus élevé au monde, comme le rappelle une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • slivo le mercredi 18 mar 2015 à 16:22

    "...Autre patron qui n'a rien à redouter d'un changement à la tête de l'Etat –en tout cas pour son salaire-, le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer, qui gagne selon Paris Match 157.000 euros par an...". C'est sur ! Quand on touche 100 smic(s) en 12 mois on est bien placé pour en discuter :-)

  • lorant21 le mercredi 18 mar 2015 à 12:58

    Oui, bien sur. La vie ne coûte pas le même prix à Tulle, Chaumont ou Vierzon qu'à Paris ou Lyon. Maintenant, cela ne vas pas être facile!

  • M1945416 le mercredi 18 mar 2015 à 12:41

    75 agences par région (avant le redécoupage) pour s'occuper du dynamisme économique , des entreprises , heu il y a pas un pb??

  • M1945416 le mercredi 18 mar 2015 à 12:39

    50 milliards / an , toutes ces commission bidons qui pondent des textes des rapport qui finissent dans les tiroir ; voilà un début , mais qui en parle? les différences privé -public ?

  • M1945416 le mercredi 18 mar 2015 à 12:38

    s'occuper de la dette du pays, réduire la fonction publique, supprimer les doublons les milles feuilles, ça allègerait le cout du travail , mais toucher à leurs avantages, les élus vont pas le faire.. les payer au résultat serait la seule solution, mais comment faire?

  • dotcom1 le mercredi 18 mar 2015 à 12:03

    Il faut soit aligner SMIC au niveau de nos concurrents allemands ou anglais, ou accepter un chômage chronique à 10%. Mais voter pour un candidat qui promet de baisser le chômage sans aligner le SMIC est la pire des hypocrisies.

  • fortunos le mercredi 18 mar 2015 à 11:33

    il faut surtout baisser les salaires et cadeaux en tout genre(enveloppe de qq millions de cadeau de bienve,nu pour le pdg se sanofi) des grands patrons en constante en augmention au detriments des bas salaires qui stagnent ou qui baissent!!!

  • paga123 le mercredi 18 mar 2015 à 10:35

    la question est mal posée: ils voulaient dire faut il rogner sur les avantages du grand patronat?

  • M1945416 le mercredi 18 mar 2015 à 10:09

    la seule solution pour que le pays s'en sorte: payé les élus au résultat

  • M1945416 le mercredi 18 mar 2015 à 10:06

    de l'enfumage pour pas s'attaquer aux vrais pb du pays, le temps passe les indemnités des élus sont versés, ils auront une retraite en fin de mandat, alors bon tant que ça marche … ( 30 ans que ça marche)