Faut-il supprimer les mutuelles étudiantes ?

le
2
Faut-il supprimer les mutuelles étudiantes ?
Faut-il supprimer les mutuelles étudiantes ?

«Vétuste, complexe, inefficace » : la charge de l'association de consommateurs UFC-Que choisir et de l'association d'étudiants de la Fage (Fédération des associations générales étudiantes) sur le régime de Sécurité sociale des étudiants est sans appel. Elle figure en tête d'une pétition* que les deux organismes lanceront conjointement aujourd'hui pour réclamer une réforme de ce système, déjà pointé du doigt par une mission sénatoriale en 2012, une première enquête de l'UFC-Que choisir en 2012 et un rapport également sévère de la Cour des comptes, publié en septembre.

De quoi s'agit-il? D'un régime « créé en 1948 afin de répondre à un besoin spécifique d'après-guerre pour 120000 étudiants », rappelle la Fage. Il a été délégué à « deux mutuelles étudiantes », la LMDE (la Mutuelle des étudiants), d'envergure nationale, née en 2000 sur les cendres de la Mnef, et des 10 mutuelles régionales « de proximité », fédérées par le réseau EmeVia (ex-Union nationale des mutuelles étudiantes régionales). Toutes deux gèrent les remboursements de la Sécurité sociale aux étudiants affiliés (1,7 million sur 2,38 millions d'étudiants recensés aujourd'hui) et toutes deux commercialisent aussi des complémentaires santé. « Dans chaque région, deux mutuelles sont ainsi mises en concurrence sur un service public. Cela n'existe nulle part ailleurs et engendre beaucoup de soucis », critique Mathieu Escot, chargé de mission santé à l'UFC-Que choisir.

Beaucoup de jeunes sont mécontents du service rendu

Le système laisse en tout cas perplexe bien des étudiants : 39% des élèves interrogés lors de l'enquête de l'UFC réalisée en 2012 savaient à quoi servait précisément la mutuelle étudiante qu'ils avaient choisie lors de la rentrée universitaire. Et parmi les nouveaux inscrits, près de 40% ignoraient qu'ils pouvaient souscrire une complémentaire santé ailleurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le jeudi 30 jan 2014 à 12:44

    Les mutuelles étudiantes ne sont pas obligatoires et ne font qu'enrichir les partis politique qui sont derrière.

  • pichou59 le jeudi 30 jan 2014 à 10:05

    SOUVENIRS : MNEF est une affaire d'enrichissement personnel et d'emplois fictifs qui touche la MNEF dans les années 1990, impliquant notamment des personnalités liées au Parti socialiste (PS), et plusieurs issues du courant trotskyste lambertiste, considéré comme ayant « pris le contrôle » de la MNEF à la fin des années 1970