Faut-il signer un contrat de mariage ?

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - 1er cas) Vous êtes un jeune couple


Parmi les préparatifs du mariage, le rendez-vous chez un notaire est indispensable, même si la loi ne l'impose pas. Il vous aidera à vérifier si le régime de la communauté répond à vos attentes ou s'il vaut mieux en adopter un autre.

Les règles en communauté

Sans contrat, vous conservez chacun votre patrimoine propre, composé des biens possédés avant l'union, et de ceux que vous recevrez par don ou succession. En revanche, tous les biens acquis pendant votre mariage, vos gains professionnels et ceux tirés de vos biens propres sont communs. De plus, si le produit de la vente d'un bien propre est réinvesti sans précaution, le nouvel actif fera partie de la communauté.

En cas de rupture ou de dé­cès, chacun a droit à 50% des biens communs. «Ce régime était adapté pour la société des années soixante, mais la situation a changé. Les deux époux travaillent, disposent souvent d'un patrimoine personnel ou familial et, surtout, le nombre de divorces a quadruplé», constate Sylvie Fage, responsable «Expertises et Conseil» chez UAF Patrimoine (Crédit Agricole Assurances).

Un régime à la carte

Grâce à la séparation de biens, chacun garde son indépendance et ses revenus. Et les achats à deux restent possibles en indivision. Mais, souvent, le financement de chacun ne correspond pas à la répartition de la propriété prévue dans l'acte d'achat et cela ressort lors du divorce. Pour l'un, c'est

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant