Faut-il recalculer la superficie Carrez quand on vend ?

le
0

La surface Carrez d'un logement est une information indispensable dans le cadre d'une vente immobilière en copropriété. Est-il obligatoire de recalculer cette surface à chaque vente ?

Métrage Carrez : une indication nécessaire

Depuis la mise en application de la loi Carrez, le 18 décembre 1996, chaque copropriétaire décidant de vendre son bien immobilier doit indiquer la surface privative du logement concerné. La superficie dite « Carrez » doit ainsi figurer dans tous les documents de la vente. Les locaux commerciaux et professionnels, les chambres de services et les logements en copropriété de plus de 8 m² doivent faire l'objet d'un métrage précis, avant la vente. Mais cette information de surface est bien souvent utilisée dès la mise en vente, dans les petites annonces ou par les agences immobilières.

Faire appel à un professionnel ?

Le calcul de la surface privative ne doit pas obligatoirement être effectué par un professionnel. La loi ne l'exige pas. Néanmoins, il est conseillé de recourir aux services d'un géomètre pour bénéficier de chiffres fiables lors de la vente. Car une erreur de métrage peut avoir des conséquences : l'acheteur a un an pour demander une diminution du prix, au prorata des mètres carrés manquants.

Recalculer à chaque vente ?

Si le logement n'a pas subi de modifications internes et présente donc la même superficie qu'au moment de l'achat, il n'est pas nécessaire de recalculer la surface privative. Ceci est d'autant plus vrai quand le métrage a été fait par un professionnel.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant