Faut-il punir les publicitaires qui montrent des 4x4 en pleine nature ?

le
0
Faut-il punir les publicitaires qui montrent des 4x4 en pleine nature ?
Faut-il punir les publicitaires qui montrent des 4x4 en pleine nature ?

Depuis le 27 octobre 2011, l'organisation française de protection de la nature France Nature Environnement a constaté que Toyota publiait plusieurs publicités représentant des véhicules en dehors des voies ouvertes à la circulation. Des photos mais aussi des courtes vidéos de véhicules polluants - Land Cruiser, Hilux et Rav 4 - traversant un cours d'eau, stationnés sur des rochers ou circulant dans des dunes. Or, FNE rappelle que "cela est interdit par l'article L. 362-4 du code de l'environnement" (interdiction de faire des publicités mettant en scène des véhicules qui ne soient pas sur le domaine public routier).

FNE avait saisi le jury de déontologie publicitaire (JDP) pour faire constater un manquement aux règles déontologiques en matière de développement durable. Le 9 décembre 2011, le JDP requérait le retrait de ces publicités illégales pour Toyota ainsi que 4 autres constructeurs automobiles. Si les concurrents ont appliqué la décision du JDP en retirant de ces photographies hors-la-loi, Toyota a cependant maintenu les siennes.

Double avertissement. Un mois pour agir.

Mardi 23 octobre, par une ordonnance de référé, le tribunal de grande instance (TGI) de Nanterre a finalement retenu qu'" en laissant croire au public que la possession de ce type de véhicule vaut permis de tout faire dans la nature, la diffusion de ce type de publicité fait, d'évidence, la promotion de comportements contraires à la protection de l'environnement à la

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant