Faut-il prendre une assurance pour un étudiant qui part à l'étranger ?

le
0

Qu'il s'agisse d'un stage ou d'une année complète, il est de plus en plus courant d'agrémenter ses études d'un ou plusieurs voyages à l'étranger. Pour partir l'esprit tranquille, mieux vaut partir couvert. Voici nos conseils pour partir étudier à l'étranger en toute sérénité.

Une assurance est elle nécessaire pour les études à l'étranger
Une assurance est elle nécessaire pour les études à l'étranger

Voyage en Europe

Si vous partez étudier dans un pays européen, vous aurez les mêmes droits que les habitants de votre pays d'accueil. Pour cela, il vous faudra simplement, avant votre départ, faire la demande de la carte européenne d'Assurance maladie (CEAM) auprès de votre mutuelle étudiante. D'une validité de 1 an, elle est valable dans tous les pays de l'Union européenne, mais aussi en Suisse, au Liechtenstein, en Islande et en Norvège. Elle vous permettra de n'avoir aucune démarche spécifique à faire auprès des institutions de santé publique en cas de soins.
La Commission européenne a récemment mis en place une application gratuite pour smartphone : « Carte européenne d'Assurance maladie ». Celle-ci renseigne sur la couverture sociale par pays ainsi que sur les démarches à réaliser selon les soins reçus.
Enfin, sachez que si, à votre retour en France, certains soins ne vous ont pas encore été remboursés, vous pourrez envoyer les factures à l'Assurance maladie et serez ainsi remboursé par la Sécurité sociale française.

Voyage hors Europe

Dans le cadre d'un voyage en dehors de l'Union européenne, vos démarches dépendront de votre âge.
Si vous avez moins de 20 ans et que vous remplissez les trois conditions suivantes, vos frais médicaux seront remboursés par la caisse d'Assurance maladie de vos parents :

  • - vous devez préparer un diplôme officiel ;
  • - vous devez fournir un certificat de scolarité ;
  • - vous devez revenir en France au minimum une fois durant l'année scolaire.

Vos frais médicaux devront toujours être réglés sur place. Ce n'est qu'à votre retour que vous présenterez les factures et justificatifs à la caisse d'Assurance maladie de vos parents. Celle-ci vous remboursera selon le barème en vigueur.
Si vous avez plus de 20 ans, vous devrez vous inscrire auprès du régime étudiant de Sécurité sociale de votre pays d'accueil. Vous avez également la possibilité d'adhérer à la Caisse des Français de l'étranger (CFE) si vous êtes de nationalité française.

Le cas particulier du Québec

Un protocole d'entente franco-québécois a été mis en place et vous permettra de bénéficier d'une prise en charge de vos frais de santé.
Pour cela, il vous faudra obtenir, avant de partir, un formulaire attestant de votre affiliation au régime de Sécurité sociale français :

  • - si vous partez en échange universitaire, il s'agira du formulaire « Attestation d'affiliation à leur régime de Sécurité sociale des participants aux échanges entre établissements d'enseignement supérieur » ;
  • - si vous vous inscrivez dans l'université québécoise directement, il faudra obtenir le formulaire « Attestation d'appartenance à un régime français préalablement au départ pour le Québec ».
À votre arrivée au Québec, vous pourrez vous inscrire à la Régie de l'Assurance maladie du Québec (RAMQ) avec votre formulaire et bénéficierez de la prise en charge de vos soins.

Trucs et astuces

Avant de partir, renseignez-vous sur les taux de remboursement car, selon votre destination, cela peut s'avérer utile de souscrire à une complémentaire santé qui remboursera la part restant à votre charge.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant