Faut-il obliger les titulaires du RSA à travailler 7 heures par semaine ?

le
48
Nicolas Sarkozy avait expérimenté en 2012 des contrats aidés de 7 heures pour les titulaires du RSA socle dans 16 départements.
Nicolas Sarkozy avait expérimenté en 2012 des contrats aidés de 7 heures pour les titulaires du RSA socle dans 16 départements.

"Désormais, chaque bénéficiaire du RSA devra exercer une activité au profit de la collectivité en contrepartie de son allocation." Dans une interview au Journal du dimanche, Nicolas Sarkozy donne ses premières instructions à ses élus après la victoire de ses troupes aux élections départementales. Et fait de la lutte contre "l'assistanat", qu'il accuse le gouvernement d'avoir encouragé, un de ses chevaux de bataille.

Le président de l'UMP semble ainsi reprendre une vieille idée proposée par Laurent Wauquiez en 2011, lorsque ce dernier l'érigeait en "cancer" de la société française. À l'époque, pourtant, la proposition n'avait pas fait l'unanimité dans le parti. Le centriste Marc-Philippe Daubresse, chargé par l'ex-président d'un rapport sur le sujet, s'y était opposé.

Une expérimentation très limitée

L'ancien chef de l'État s'était donc contenté d'expérimenter des contrats aidés de sept heures par semaine dans les collectivités territoriales et les associations pour les titulaires du "RSA socle" (ex-RMi) jugés "les plus éloignés de l'emploi", conformément aux propositions de Daubresse. Ces contrats d'une journée par semaine étaient accompagnés d'une rémunération pour un gain net de l'ordre de 136 euros par mois par rapport au versement du "RSA socle".

Mais l'expérimentation n'a pas vraiment rencontré le succès attendu, malgré un coût très limité pour les 16 départements qui avaient joué le jeu. En tout, 634...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • devcor le mercredi 15 avr 2015 à 12:44

    Bien entendu, knbskin, la "distribution de l'argent des autres" comme disait Churchill à propos des socialistes.

  • knbskin le mercredi 15 avr 2015 à 12:35

    Ca rentre dans ce que j'appelle "formation", grebert2 ... Pour certains, en particulier les SDF, on part de très bas. Je ne vois pas comment c'est possible, d'ailleurs, hors d'un contexte fermé contraignant, ce qui fera hurler les belles âmes "de gauche" qui prêchent pour des distributions d'argent sans contrepartie ...

  • grebert2 le mercredi 15 avr 2015 à 12:06

    Il serait nécessaire de travailler aussi sur leurs problèmes de mobilité, de santé, de savoirs être et de base pour une partie de ces allocataires. L'accès à un emploi ou une formation arrive dans un 2nd temps. L'objectif de les mobiliser 7 heures par semaine pour l'ensemble des domaines évoqués ci dessus serait un progrès pour eux et pour le pays

  • M940878 le mercredi 15 avr 2015 à 11:53

    Il faut supprimer le RSA

  • cresus57 le mercredi 15 avr 2015 à 11:49

    Il faudrait surtout plus de contrôles pour dénicher les faudreurs

  • delg le mercredi 15 avr 2015 à 11:47

    et les retraites, il faut qu ils s y mettent aussi

  • adhbsm le mercredi 15 avr 2015 à 11:36

    pour pouvoir virer les tire aux flancs, obligation de pointer tous les matins entre 09h00 et 10h00.Ils seront au moins contraints de se lever comme tout le monde..

  • knbskin le mercredi 15 avr 2015 à 11:16

    C'est idiot de chercher à faire bosser des gens a priori non qualifiés, alors qu'on manque DEJA de jobs non qualifiés en France et qu'ily a des chômeurs non qualifiés à la pelle ! La seule solution, c'est de diminuer les coûts et les contraintes d'embauche des non qualifiés, et surtout de les obliger à se FORMER. Mais pour ela, il faut des systèmes de formation professionnelle efficace ! :(

  • pier4564 le mercredi 15 avr 2015 à 10:47

    nombre d'heure presté au niveau du smic soit environ 2 jours par semaine!

  • nicog le mercredi 15 avr 2015 à 10:43

    Oui, mais aussi pour les dé-putés. 35 députés présents sur 580 lors du vote d'une loi avant-hier.