Faut-il mieux vendre ou louer ?

le
2

Propriétaire d'un bien immobilier, vous voulez savoir s'il est préférable de le vendre ou le louer ? Selon votre situation patrimoniale et fiscale, et selon votre style de vie, voici les points clés à prendre en compte dans votre décision.

Etre propriétaire, à quel prix ?
Etre propriétaire, à quel prix ?

Vendre : le pour et le contre

En vendant votre appartement ou votre maison, vous bénéficiez en une seule fois d'une somme d'argent importante. Si vous en avez besoin pour concrétiser un autre projet personnel, optez pour la vente de votre bien.
Vendre votre bien immobilier présente plusieurs autres avantages :
  • une fois la vente réalisée, vous n'avez plus à gérer de locataire, de travaux ou autres tracasseries ;
  • dans certains cas, vous pouvez éviter l'imposition sur une plus-value de cession, pour votre résidence principale ou après les délais prévus par la loi ;
lorsque les perspectives d'augmentation de la valeur de votre bien sont faibles, il peut être judicieux de le vendre.
A l'inverse, la décision de mettre en vente votre bien présente quelques inconvénients, le premier étant le caractère irréversible de votre choix. Une fois la vente concrétisée, impossible de revenir en arrière. Notez également que si vous vendez un bien acquis dans le cadre d'un programme de défiscalisation, vous risquez de devoir rembourser l'avantage fiscal obtenu.

Louer : le pour et le contre

Vous pouvez privilégier la mise en location de votre bien immobilier lorsque vous avez besoin d'un complément de revenus mensuels. Dans un environnement de taux bas, l'immobilier reste l'un des derniers types d'investissement capables de générer des retours réguliers. Avant de prendre votre décision, faites une simulation du rendement obtenu par une mise en location, et comparez-le avec un investissement financier. Bien entendu, prenez soin de calculer cette rentabilité locative en net, c'est-à-dire après paiement des charges, taxes et impôts.
Au-delà de cet aspect patrimonial, vous pouvez vous tourner vers une mise en location de votre bien lorsque :
  • la cession engendrerait une forte taxation des plus-values ;
  • vous préférez assurer vous-même et en direct la gestion de vos investissements ;
  • vous anticipez une remontée des prix de l’immobilier. Dans ce cas, la mise en location peut être une mesure transitoire intéressante.

Trucs & Astuces

La mise en location de votre bien immobilier vous permet de changer d'avis. Dans ce cas, sachez qu'il est possible de mettre en vente votre bien, même occupé. Vous ne pourrez pas viser le marché des propriétaires-occupants, mais ciblez plutôt celui des investisseurs.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sibile il y a 5 mois

    "il est possible de mettre en vente votre bien, même occupé. " ==> et merci pour la décote de 20% minimum , à supposer que vous trouviez un pigeon qui aime les emm .....

  • ericlyon il y a 5 mois

    Aujourd'hui la mise en location de son logement ne génère aucun revenu net dans la plupart des grandes villes. Peu de marge, trop taxes et trop de protection des locataires indélicats. La marge nette déjà très faible est complètement amputée dès le premier locataire indélicat qui va générer des impayés (mais les frais subsistent), des dégradations, des frais de justice et l'immobilisation du bien pendants des mois et m^me souvent des années.