Faut-il les laisser croire au père Noël ?

le
2
Aux parents circonspects, les experts disent en substance «laissez dire, laissez croire!». La vérité survient d'elle-même lorsque les enfants grandissent.

Chaque année, les mêmes rituels rythment la saison de Noël. Un sapin, une liste de cadeaux, des souliers soigneusement disposés, et bien sûr, l'attente du père Noël... Mais vers 5/7 ans, la légende quasi-universelle du vieux monsieur jovial et potelé vacille, ne laissant derrière elle qu'une traînée de poudre scintillante dans le bleu nacré d'une nuit étoilée. Que dire, que faire? Rien, ou presque, selon Jared Durtschi, chercheur spécialisé dans les relations familiales à l'université du Kansas.

Développer le sens de l'émerveillement

La vérité n'est pas toujours bonne à dire. Selon Jared Durtschi, il n'est «pas nécessaire que les parents décident de dire aux petits que le père Noël n'existe pas. Au fur et à mesure du développement de l'enfant, la pensée magique [...] qui lui permet d'a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 24 déc 2012 à 09:55

    Croire au père Noël est moins dangereux que de croire au socialisme.

  • M4189758 le lundi 24 déc 2012 à 09:28

    JPi - Tout le gouvernement avec sa croissance 2013 y croit et avec lui tous les français. Laissez les petits enfants tranquilles avec vos stupidités! Enfin, chez nous, nous fêtons saint Nicolas le 6 décembre et la nativité à Noël. Pur cru dans son jus ou pur jus dans son Cru, comme vous préférez.