Faut-il interdire les cabines de bronzage ?

le
0
AVIS D'EXPERT - Le Pr Jacques Bazex, dermatologue et membre de l'Académie nationale de médecine, revient sur les risques associés aux cabines à UV.

À l'approche des vacances, il serait tentant de faire quelques séances d'UV pour essayer d'avoir bonne mine et apparaître déjà bronzé sur la plage, d'autant qu'avec la crise et la météo particulièrement maussade de ce printemps, le bronzage artificiel se sera acquis de nouveaux adeptes en plus des huit millions d'habitués des 15 500 «cabines à UV» recensées en France.

Une exposition régulière aux UV artificiels multiplie par deux le risque de cancer cutané, en particulier le mélanome qui en est la forme la plus grave. En France, selon l'Institut national du cancer, cette pratique est responsable des 9 780 nouveaux cas de mélanomes cutanés recensés et de 1620 décès pour la seule année 2011. Dans le monde, les utilisateurs des salons de bronzage ont 20 % de plus de risques que ceux n'ayant jamais pratiqué ; i...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant