Faut-il croire en l'exploit ?

le
0
Faut-il croire en l'exploit ?
Faut-il croire en l'exploit ?

Gaël Monfils s'attaque aujourd'hui à New York au monument Novak Djokovic avec une finale de l'US Open à la clé. Toutes les raisons, et elles sont nombreuses, portent a croire que le défi du Français est voué à l'échec. Pourtant on a trouvé une raison d'espérer.

 

Une raison d'y croire...

 

Soyons positifs. Monfils va déboulonner le patron vendredi tout simplement parce qu'il joue le feu. Un service de plomb, une couverture de terrain de tous les instants et la capacité à expédier des missiles sur commande. L'ordinateur serbe a horreur de la puissance imprévisible. Certains prédisent déjà un Nole grillant ses fusibles face à la défense du Tricolore, brisant sa raquette de rage face au chouchou du public new-yorkais.

 

« C'est mon favori. Il est plus frais que Djokovic dans la tête », estime Emmanuel Planque, le coach de Lucas Pouille. Nicolas Mahut vote Monfils aussi : « Il n'a jamais été aussi fort donc je m'attends à un énorme combat. Il fait peur aux autres. » Thierry Ascione, coach de Jo-Wilfried Tsonga, conclut l'optimisme français : « Gaël n'a rien à envier à Novak Djokovic. Rien ne me dit qu'il ne peut pas gagner. »

 

... et plusieurs raisons de ne pas y croire

 

Si le protégé de Mikael Tillström a raison d'y croire, le n° 1 mondial sourit en coin. Même Monfils appelle à la raison : « Novak est en confiance depuis des années, et est un meilleur joueur que moi, pas de honte à la dire. Je me contenterai d'un seul match gagné face à lui. » Car elle arrive, la stat qui fait mal : 12-0. Il n'a jamais battu le Serbe, et n'a pris que cinq jeux en demie à Toronto cet été. De plus, la bête noire de Monfils est aussi celle de ses compatriotes (voir notre chiffre).

 

Mais ce central surchauffé, c'est parfait pour Gaël ! On connaît l'amour du Français pour les ambiances « caliente ». Sauf que le court Arthur- Ashe est aussi taillé pour le Djoker, encore plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant