Faut-il craindre un Lehman Brothers chinois ?

le
0
Les autorités veulent limiter la distribution de crédits tout en évitant une crise financière.
Les autorités veulent limiter la distribution de crédits tout en évitant une crise financière.

Le syndrome Lehman Brothers. Voilà ce qui hante actuellement les investisseurs à propos de la Chine. Si l'inquiétude de voir le système financier de l'Empire du Milieu ébranlé par l'effondrement d'un établissement financier (comme aux États-Unis en septembre 2008) n'est pas unanimement partagée, elle est suffisamment sérieuse pour avoir été relayée vendredi par le Financial Times. Le quotidien de la City en a fait sa une après avoir révélé que le producteur d'acier Haixin de la province du Shanxi était incapable de rembourser des échéances de prêts. D'autant que l'annonce est intervenue après le premier défaut de l'histoire moderne de la Chine d'une entreprise chinoise sur sa dette, début mars : un producteur de panneaux solaires, Chaori Solar Energy Science and Technology, n'avait pas pu honorer les intérêts d'une obligation émise il y a deux ans. La crainte des investisseurs a aussi été alimentée par les propos du Premier ministre chinois. Li Keqiang a fait savoir jeudi qu'il fallait s'attendre à une série de défauts alors que le gouvernement a décidé de libéraliser le secteur financier et donc de laisser tomber les entreprises mal gérées ou qui auraient fait des investissements non rentables. "Il faut faire la part des choses entre les risques de défauts et le risque de défaillance de l'ensemble du système financier chinois", relativise Bei Xu, économiste à la recherche économique de Natixis. Contrairement aux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant