Faut-il aller vers un smic à plusieurs vitesses ?

le
31
Christian Noyer propose régulièrement de revoir les règles d'indexation du smic.
Christian Noyer propose régulièrement de revoir les règles d'indexation du smic.

Le débat sur le niveau du smic est décidément au centre des attentions. Aux États-Unis, beaucoup s'accordent pour dire qu'il devrait être augmenté : son niveau n'a pas bougé depuis 1997 quand celui du salaire moyen a augmenté de 80 %... En France, certains proposent au contraire de revoir ses règles de revalorisation pour faciliter les embauches en réduisant le coût du travail, comme l'a encore fait Christian Noyer, le président de la Banque de France, mardi dans sa lettre ouverte annuelle au président de la République.

Une nouvelle étude de l'OCDE publiée mercredi devrait contribuer à nourrir le débat. L'organisation internationale chargée de promouvoir les meilleures politiques publiques rappelle qu'en 2013 le niveau du smic français avant impôt représente 65 % du salaire médian (le niveau de salaire à partir duquel la moitié des salariés gagnent plus et l'autre moins). Il s'agit du 4e niveau le plus élevé parmi 28 pays. Niveau du salaire minimum avant impôt : % du salaire médian avant et après la crise

La crise n'a eu aucun effet sur le niveau du smic français. Son niveau reste très élevé, même une fois déduits les cotisations sociales et les impôts acquittés par les salariés. Salaire minimum horaire, avant et après prélèvements, en 2013, en dollars (en parité de pouvoir d'achat)

Cotisations sociales employées et impôt, salaire net, salaire brut

Après prise en compte des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le vendredi 8 mai 2015 à 06:07

    De toute manière, si on veut pouvoir continuer à rétribuer l'armée de chomeurs, de personnes au RSA, de retraités, notre "modèle" social, etc...Faut bien que des gens travaillent et gagnent suffisament pour etres imposables, taxables, sinon on fait comment ?!!! Ils continuent dans l'extravagant. Mais on sait qui virer, ceux qui coutent vraiment, on va le faire puisque personne ne se dévoue.

  • dugan le vendredi 8 mai 2015 à 00:25

    Un smic à plusieurs vitesses... et dire que d'autres comme Varin c'est 300 000e sans rien faire...

  • bearnhar le jeudi 7 mai 2015 à 23:24

    Ben voyons, c'est le smic le problème, et tous les rapports de la cour des comptes, ils en font quoi ? Et les économies, c'est pour quand ? Et les 35h, ils les suppriment quand ? Et les subventions scandaleuses à la presse qui devrait etre libre, elles sautent quand ?

  • M2931816 le jeudi 7 mai 2015 à 23:03

    Suite,autre point de comparaison,quand un employeur recrute et qu'il a le choix entre un salarié ayant plusieurs années d'expérience ( 50 candidats.....) et un jeune dont c'est le premier emploi ;tout ça avec le mème SMIC offert pour le poste;qui croyez vous qu'il va embaucher ? (maheureusement pour le jeune !)

  • M2931816 le jeudi 7 mai 2015 à 22:58

    Réfléchissez sur un seul point,la localisation:le meme SMIC au fond de la Lozere et à Paris semble "équitable" et "juste" mais l'un s'en sortira disons "bien" avec son jardin en complément et l'autre aura franchement du mal à faire face !.......suite

  • M3182284 le jeudi 7 mai 2015 à 18:21

    Il faut plutôt revenir du smic. De la richesse pour personne ou un peu de richesse pour certains, choisissez vos camps.

  • frk987 le jeudi 7 mai 2015 à 17:46

    Pas une seule REFORME structurelle en 3 ans, rien que du bricolage pour son électorat, ce n'est plus ainsi qu'on gouverne un vrai pays, c'est du guenillage africain qu'appliquent le Mali, la côte d'Ivoire...etc....

  • M1945416 le jeudi 7 mai 2015 à 14:27

    alors un jour c'est le smic, après c'est la géguerre Lepen, puis c'est Ménard et son soit disant fichage ,on passe en douce un texte qui permet le flicage et l'espionnage de tous les français, mais rien rien sur les vrais pb

  • M1945416 le jeudi 7 mai 2015 à 14:23

    de l'enfumage pour cacher l'inefficacité et l'inaction du gouvernement ; surtout que s'attaquer aux plus faible , le smicard , c'est facile , mais s'attaquer aux pb du pays , alors là ….

  • nanolyon le jeudi 7 mai 2015 à 11:03

    @frk987 : Disons que le PS est très largement moins mauvais que l'UMP, et au moins réforme dans le bon sens...