Faut-il acheter LVMH ou Kering ?

le
0

(lerevenu.com) - Depuis six mois, les actions LVMH (-0,8%) et Kering (-13,7%) figurent parmi les rares sociétés du CAC 40 à évoluer en territoire négatif. Mais l'un semble mieux résister que l'autre : quand le cours de LVMH s'appréciait de 7,9% le 31 janvier suite à la présentation de ses résultats annuels, le titre Kering perdait encore 2,2% le 21 février après la publication de ses comptes 2013. 

Le secteur du luxe a souffert en premier lieu du ralentissement des ventes en Chine, lié d'une part à la politique anti-corruption menée par le gouvernement, qui pèse sur les dépenses ostentatoires et les signes extérieurs de richesse, d'autre part à la dégradation de la conjoncture, qui incite lesclasses moyennes à épargner davantage. 

LVMH a néanmoins très bien résisté en 2013, grâce à la diversification de son portefeuille de marques, les ventes annuelles progressant de 3,7% à 29,15 milliards d'euros. Le groupe a impressionné les analystes de Nomura avec la génération l'an passé d'un cash-flow libre de 3 milliards d'euros et la hausse du dividende de 7%  à 3,10 euros par action (un acompte de 1,20 euro a déjà été détaché le 28 novembre 2013). 

La stabilisation de la marge opérationnelle de Louis Vuitton et la réorientation des stocks de Cognac et Champagne, de la Chine vers d'autres marchés comme les Etats-Unis, sont saluées par le courtier qui conseille l'achat de l'action avec un objectif à 155 euros. 

Le chiffre d'affaires de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant